Cyclisme : la Fédération s'attèle à promouvoir la discipline

 

Le cyclisme demeure, sur l'échiquier sportif, le maillon faible des sports aux Comores. Son devenir a largement dominé les débats de l'Assemblée générale de la fédération comorienne de cyclisme (FCC) organisé dimanche  8 janvier dernier, à l'Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) de Moroni.  L'ordre du jour portait, entre autres, sur  la dynamisation du cyclisme, l'étude des projets de formations et au renouvellement du bureau exécutif pour les prochaines quatre années 2006- 2010. Le président sortant, M. Ali Youssouf Mliva a mis l'accent dans son intervention  sur les acquis du cyclisme comorien notamment son affiliation  au sein de l'Union cycliste internationale , l'organisation des compétitions en cyclisme aux Comores de 2003 à 2005 et la participation des athlètes comoriens dans certains nombres de compétitions régionales. ''Malgré ces acquis,  le cyclisme comorien  reste  encore en état de balbutiement,  nous confie M. Léon, ex- commissaire de course. Ceci à défaut d'une  logistique adaptée et de moyens financiers conséquents, '' dit -il, avant d'ajouter :  ''les athlètes comoriens  se heurtent  à des difficultés d'ordre protocolaire, pédagogique et de communication.'' Face  à ces lacunes, la fédération comorienne de cyclisme a sollicité l'assistance technique et l'expertise  du Comité olympique sportif des îles Comores (Cosic). Au terme des travaux,  l'assemblée générale a procédé à l' élection d'un nouveau bureau exécutif dirigé par Mohamed Boina Idi, dit Léon. Interrogé sur les grands axes de son programme d'action, le nouveau président entend sensibiliser les autorités compétentes, les maires des communes, les partenaires au développement et les opérateurs économiques du pays pour le maintien, au moins, de la   compétition du " tour de l'île " et  créer des nouvelles équipes dans les îles sœurs. Actuellement, la fédération de cyclisme compte au total onze équipes limitées essentiellement à Ngazidja. Léon projette, dans ce sens au cours de son mandat, de mettre l'accent sur des formations de haut niveau dans l'intérêt de hisser les couleurs nationales sur les podiums internationaux du cyclisme.    

 

Nabahane