Comores - Emissions illicites de timbres-poste

UNION POSTALE

 UNIVERSELLE

Berne, le 7 mai 2001

Circulaire du Bureau International

 201 

L'Organisation des Webmasters Philatéliques aide l'UPU et les administrations postales dans leur lutte contre les émissions illégales de timbres-poste. C'est la raison pour laquelle nous reproduisons ci-dessous la circulaire de l'UPU n°201, datée du 7 mai 2001, signée de Mr. K. J. S. McKeown, Directeur de la communication et des marchés postaux à l'UPU.

L'administration postale des Comores a informé, dans les termes suivants, l'Union Postale Universelle :

"Notre administration a été informée de l'existence sur les marchés philatéliques de plusieurs séries différentes de timbres-poste, avec diverses illustrations, dont certains portent l'inscription "REPUBLIQUE ISLAMIQUE DES COMORES", et les autres "REPUBLIQUE FEDERALE ISLAMIQUE DES COMORES" (voir annexe). Certaines de ces séries ont également été vues sur des sites Internet d'Europe ou des États-Unis d'Amérique.

"Nous désirons faire savoir que ces timbres-poste sont illégaux et ont été émis sans que nous en ayons eu connaissance. La circulation de ces timbres porte non seulement un préjudice moral et économique aux services postaux comoriens, mais également aux collectionneurs. Leur circulation discrédite également les services postaux comoriens aux yeux des philatélistes du monde entier et oblige les collectionneurs à faire la différence entre les faux timbres-poste et les vrais.

"Ces faux timbres-poste ont été émis en violation des dispositions de l'Union Postale Universelle, de ses réglementations concernant la poste aux lettres, et des lois de la République Fédérale Islamique des Comores.

"Ces timbres, et tous timbres similaires, doivent être considérés comme illégaux, et ne peuvent être utilisés comme valeurs postales. Il n'ont pas plus de valeur, en tant qu'objet de collection, en ce qui concerne notre pays.

"En conséquence, nous demandons à toutes les administrations postales de ne pas accepter de correspondance portant ces timbres illégaux. Une action légale a déjà été entreprise afin d'identifier les faussaires et de les poursuivre en justice."

Description des timbres-poste illégaux, avec diverses illustrations, dont certains portent la légende

REPUBLIQUE FEDERALE DES COMORES, et d'autres

REPUBLIQUE FEDERALE ISLAMIQUE DES COMORES

Un feuillet souvenir "LA VIE DANS L'OCÉAN" avec des valeurs faciales à 100, 150, 250, 300, 350, 400, 450 et 500 francs des Comores (FC).
Un feuillet souvenir "CHEVAUX" avec des faciales à 100, 150, 200, 250, 300, 350, 400, 450 et 500 FC.
Un feuillet souvenir "PANDAS" avec faciales à 100, 150, 200, 250, 300, 350, 400, 450 et 500 FC.
Une feuille miniature, représentant le boxeur Mohamed Ali, à 1125 FC.
Deux feuilles miniatures, représentant le joueur de base-ball américain Babe Ruth, à 1125 FC.
Onze feuilles miniatures, représentant différentes personnalités : des pilotes d'avions, un scientifique, un coureur automobile, le pape Jean-Paul II, un homme marchant sur la Lune, différents explorateurs, l'homme derrière les Zeppelin.

Série sur la faune et la flore :

Harpe Costata (25 FC),
Volute Lapponica Line (50 FC),
Ylan ylang (150 FC),
Tortue Ghetonia Mydas (100 CF),
Poulpe Octopus Vulgaris (125 FC),
Coelacanthe (300 FC),
Tellina Variegata Linné (300 FC),
Hibiscus (25 FC),
Tournesol des Comores (50 FC).

Des informations complémentaires au sujet des émissions illégales peuvent être obtenues directement de l'UPU, auprès de Madame Maria Libera.

Publié le 16-08-01. 
Modifié le 13-12-04 .
Copyright © 2001 PWO et Victor Manta, Suisse.
Tous droits réservés dans le monde entier.