Associations
Liste des Associations
 

 

Les Associations Comoriennes 

A.E.C.P.8
page mise à jour le 01/08/2004

Aout 2004
Cette association a été rebaptisée
" ARC EN CIEL "
Cliquez pour en savoir plus

 

L' Association des Etudiants Comoriens de Paris VIII St-Denis- AECP8

       Il y a à peu près un an que les étudiants comoriens de Paris VIII ont fondé une association nommée AECP8 (Association des Etudiants Comoriens de Paris VIII). Cette initiative saluée par tout le monde, vue l’effectif des étudiants qui ne cesse d’augmenter, vient pallier l’absence totale de l’image comorienne dans cet espace réputé de ses diversités en matière de communautés étrangères et les difficultés d’intégration dans la vie universitaire. Elle répond également à une nécessité impérieuse qui est de préserver certains principes longtemps ignorés et négligés qui sont précisément, l’unité, la solidarité, l’échange des points de vue et surtout la défense des intérêts communs et personnels des étudiants comoriens.

Le bilan encourageant des activités de l’année 1998 présenté lors de l’assemblée générale tenue récemment à l’Université Paris VIII confirme que ce cadre commun ainsi réalisé a déjà commencé à donner ses fruits. Et ce, depuis le lendemain de sa naissance. En effet, cette association a accompli des actions majeures qui ont permis d’afficher l’image, la culture et la civilisation comorienne au sein de cette université.

preparation du repas

        Car malgré le temps, les efforts déployés par les membres ont joué un rôle non négligeable dans la vie même de l’association. En effet, le lendemain de la fondation de cette association l’AECP a fait son premier pas en prenant part activement au 150 ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage organisé à l’Université Paris VIII. Le SAMBE et DJALIKO sans toutefois oublier l’exposition d’objets d’art furent un événement sans précédant qui a marqué toutes les communautés.

        A cela s’ajoute l’organisation de la fête de l’indépendance qui a eu lieu à Saint-Denis le 04 juillet 1998. Cette cérémonie commémorative organisée pour la première fois à Paris a marqué la volonté et l’esprit d’ouverture de l’AECP à l’égard de la diaspora comorienne dans toutes ses formes. Ont participé à cette cérémonie plus précisément le groupe de danse traditionnelle de l’AECP8, l’association des femmes Anjouannaises et Mohélienne avec leur danse au pilon (Wadaha) et d’autres artistes comoriens et malgaches. L’importance d’un tel événement c’est qu’il a permis à tout le peuple comorien de se réunir ensemble pour une cause commune, en particulier dans cette phase délicate marquée par la mise en cause de l’intégrité territoriale. Sur ce plan des activités faut il noter l’AECP8 a participé, en collaboration avec la communauté comorienne de LA COURNEUVE, à la fête organisée par la Maire de cette ville dans le cadre du mondial 98. L’année universitaire 97/98 est clôturée par une sortie de travail qui a eu lieu au Parc de LA COURNEUVE au cours de laquelle a été établie le planning des travaux pendant les vacances et surtout la mise en place du comité d’accueil des nouveaux étudiants. Ce dernier a joué un rôle sans précédant depuis le mois d’Août jusqu’en octobre 1998 au profit des étudiants n’ayant pas eu une inscription. En fait, l’AECP a reçu 26 étudiants comoriens sans inscription: 23 ont une réponse satisfaisante dans leur formation respectives et selon les universités demandées. Certains sont à Saint-Denis, d’autres à Villetaneuse, Nanterre, Jussieu, Tolbiac, Sorbonne...

        A la lumière de ce bilan, la nouvelle direction qui vient d’être élue sous la présidence de M. HILALI MOUSSA s’engagera avec fermeté à doubler d’efforts afin de donner à l’association une autre ampleur. Les projets déjà annoncés par le nouveau bureau constituent un programme colossal faisant appel à la contribution de chacun d’une manière ou d’une autre pour le bon fonctionnement de l’ association. L’on peut noter également que la nouvelle direction de l’AECP8 tient à respecter ses engagements dans le cadre des activités. Car à l’occasion du premier anniversaire de cette association, une journée culturelle a été organisée le 15 février 1999 à l’Université de SAINT-DENIS. Elle a été marquée par une bonne exposition d’objets d’arts, des danses traditionnelles, une conférence-débat autour du thème: Association et responsabilité de ses membres. Au cours de cette journée pleine d’ambiance, les chansons comoriennes ainsi que le rythme perpétuel du SAMBE et du BIYAYA raisonnant dans tous les couloirs attiraient aussi bien la masse des étudiants que le personnel de l’université, qui tout en dansant, savouraient avec plaisir la cuisine des îles au parfum qui était aussi au rendez-vous de cour là. Le mode vestimentaire traditionnel des jeunes étudiantes comoriennes ( saharé, soubaya, chiromani...) aux visages teintées de " corail de beauté " (Msindanou) assurait la beauté et la couleur locale des îles.

        Enfin, pour mener à bien notre mission relative à l’accueil des nouveaux étudiants de la rentrée scolaire et aider éventuellement ceux qui souhaitent avoir des renseignements avant ou après leur arrivée en France, l’AECP8 met dès maintenant à votre disposition un comité d’accueil prêt à vous renseigner et à vous accueillir. Pour tout renseignement veuillez nous écrire à notre siège sociale:

AECP8
2 rue de la liberté
93 256 Université Vincennes
Saint-Denis France
téléphoner au 01 41 44 29 68.

 

HAMIDOU DJAE - Secrétaire Général