Associations
Liste des Associations
 

 

Les Associations Comoriennes 

A.D.K.
page mise à jour le 20/10/2005

ASSOCIATION EN SOMMEIL
SI VOUS ETES MEMBRE ET AVEZ DES INFORMATIONS ACTUALISEES
Cliquez ci dessous
cliquez ici

 

Association pour le Développement de Koimbani

 

 La situation politique, économique et sociale du pays n’ayant pas changé pour ne pas dire évolué
depuis plus de vingt cinq ans, les
Comoriens et Comoriennes toutes générations confondues
ont pris conscience que le développement du pays passe inévitablement par les micros projets
régionales ou villageois à travers les Associations socio-culturelles et éducatives existantes ou à venir
tant aux Comores qu’en France où plus précisément on note une croissance dans la création
d’associations manifestée par le besoin et le souci de palier aux insuffisances de ceux qui sont sur
place aux Comores .

LADK,( Association pour le développement de Koimbani ) a été créee le 1er février 1998 à Paris pour répondre dans la  mesure de ses moyens aux besoins des Koimbaniens, et œuvrer pour un développement durable dans les domaines sensibles comme, la santé et la prévention, l’éducation et la culture : 
si elle donne une priorité à ces secteurs, elle ne néglige pas pour autant le reste comme le sport, le réaménagement du village, la restauration des lieus et monuments qui constituent son patrimoine culturel et historique

Mais , nous pensons que développer les infrastructures locales, ou envoyer des médicaments ou appareils médicaux ne suffis pas à nous satisfaire : en effet, il paraît important voire capital d’axer ce développement à la formation dans les domaines cités afin que la population devienne actrice de son propre développement une implication qui l’aidera à prendre conscience de ses possibilités et atouts à travers sa contribution : elle simplifie son intégration dans une nouvelle forme sociale qu’elle s’est crée .


A
ussi, cette marge de manœuvre nous laisse penser avec beaucoup d’espoir qu’il faut franchir les frontières du village pour s’ouvrir à d’autres, jumeler les projets et instaurer des relations entre les associations et les villages pour des échanges d’idées et d’actions communes.

 

En France, l’ ADK affiche une volonté de s’ouvrir et d’aller vers les autres dans les échanges d’idées, les débats, manifestations culturelles et toutes actions sociales relatives à nos divers combats et démarches. Nous pensons aussi que les associations ont un grand rôle à jouer au sein des régions où des projets communs peuvent servir à tisser des liens et briser les tabous et les arrières pensées de nos arrières :

Les associations qui ont pris part à ce combat du développement des villages et des régions, doivent savoir que ce sont ces initiatives qui vont progressivement donner un autre visage à notre pays et peut être aussi que vous, acteurs de vos projets villageois actuels seraient pourquoi pas, les responsables de demain pour la Nation Comorienne, car dans la souffrance et la privation, vous aurez acquis l’expérience des responsabilités et de la gestion, l’amour pour les autres et pour la patrie et le sentiment du devoir accompli, autant d’atouts et de crédits dont il est presque difficile pour ne pas dire impossible de trouver chez nos brillants responsables et dirigeants politiques.