Associations
Liste des Associations
 

 

Les Associations Comoriennes 

Association de Niambeni de France (ANF)
page mise à jour le 27/12/2009

Association de Niambeni de France (ANF)

chez ALIANI Ahamada
3 RUE HENRI DUNANT
93100 Montreuil

Secrétaire Général : ALIANI Ahamada

Tél Portable : +33 6 65 30 33 79

Email: aliani1@voila.fr

Site web :
http://gnambeni.asso-web.com/
 

PRESENTATION DE L’ASSOCIATION
L’Association de Niambeni de France pour le Développement (ANF), association loi 1901, déclarée le 02 avril 1997 à la préfecture des bouches du rhône. Son siège social est à Marseille. N° SIRET : 440 838 183 00018. Code APE : 913E. JO : 19970002.
Il a pour but principal de rassembler les hommes et les femmes de bonne volonté toutes nationalités confondues pour aider au développement du village de Gnambeni et sa région.
L’association tient une importance particulière à la concertation avec les habitants de Gnambeni en vue d’une mobilisation sociale et d’une participation active à la conception, la mise en œuvre et le suivi des projets de développement du village.

Site Internet :
http://gnambeni.asso-web.com/

Objectifs
L’association
associe et fait participer tous ses membres et les habitants de Gnambeni à la recherche des solutions appropriées à leurs problèmes sociaux dans un esprit de mobilisation. Elle sollicite leur contribution effective et efficace dans la réalisation des projets qui visent les objectifs suivants :
- rompre
l’isolement du village par l’amélioration de l’accessibilité et la desserte par transport en commun, -électrification du village et la mise en place des moyens de communication.
- approvisionner les habitants en eau potable en vue de mettre fin à leurs malheurs de quête continue et hardie en cette matière vitale,
- lutter contre les accouchements précaires par la construction d’une maternité,
- lutter contre l’analphabétisme,
- encourager les associations sportives du village et sa région,
- œuvrer pour le développement agricole et l’élevage, uniques sources de vie des usagers,
- création des comités de gestion pour gérer les affaires communes du village.
L’association conclut un accord avec un avocat en matière de consultation juridique et de la défense de ses intérêts et ses membres.