La Monnaie
Retour Sommaire
Les Structures
Retour Sommaire
Financements

Retour Sommaire

Développement

Retour Sommaire

Réflexions

Retour Sommaire

Démographie

Retour Sommaire

Import - Export

 Retour Sommaire

Transports

 Retour Sommaire

Agriculture - Cultures de rente

Retour Sommaire

Agriculture - Cultures vivrières

 Retour Sommaire

L'Economie des Comores

L'agriculture à Anjouan : Comment relever le défi de l'explosion démographique janvier 2005

Voici quelques articles sur l'agriculture pratiquée à Anjouan, notamment dans la région du Nioumakélé qui est la plus pauvre et la plus peuplée.
La pression démographique a obligé les paysans à modifier leurs pratiques de culture depuis plus de 30 ans. Ils réussissent à présent l'exploit de faire vivre plus de 600 personnes au km2 dans une île montagneuse, sans pratiquement aucune aide de l'extérieur (pays en faillite, faible diaspora, très peu d'ONG) ce qui démontre un savoir-faire et une évolution des pratiques qui pourrait intéresser d'autres zones du monde (Madagascar, Haïti).
Ceci dit, malgré tous les efforts des agriculteurs, la pression est devenue telle que cette terre ne peut pas supporter indéfiniment une population qui continue à augmenter, ce qui conduit depuis quelques années à un exode massif vers Mayotte (immigration clandestine), une sous-nutrition en augmentation, des épidémies de choléra, une instabilité politique (tentatives d'indépendance, coups d'état), etc. En outre, vu les rendements déjà atteints et la situation à la limite de la catastrophe écologique (problèmes d'eau, de sable, disparition des forêts avec leurs faune et flore endémiques) et de l'explosion sociale, les marges de manoeuvre pour tenter de modifier graduellement les pratiques paraissent plus minces qu'ailleurs : les efforts risquent d'être submergés par le développement démographique ou la crise économique, sanitaire et sociale, comme l'ont été tous ceux réalisés à Anjouan depuis 30 ans.
 

DOCUMENTS ISSUS DE AGRIDOC - GRET
Agridoc est un réseau d’information et de documentation financé par le ministère français des Affaires étrangères


Appropriation paysanne de l'embocagement au Niumakele - Anjouan - Comores
Date(s) de l’expérience
1985 - 1990 Mise en œuvre GRET (France), CEFADER (Comores)
A Anjouan aux Comores, la presqu'île du Niumakélé a été l'objet d'un mouvement apparemment spontané d'embocagement du terroir au cours des années 1970. En réalité, cette innovation n'a pu se faire qu'en récupérant certains éléments techniques introduits dix ans auparavant, tout en recomposant totalement leur intégration dans le système de culture.

Dynamiques différenciées d'embocagement à Koni - Anjouan - Comores
Date(s) de l’expérience
1984 - 1995 Mise en œuvre Gret (France) Partenaires CEFADER (Comores)
Dans le centre-est de l'île d'Anjouan aux Comores (cirque de Koni), la vulgarisation opérée par la cellule Recherche-Développement du Cefader s'est directement orientée vers l'embocagement dans les années 1980. L'analyse de la situation dix ans plus tard montre que les paysans se sont largement approprié l'embocagement dans le cadre d'une logique économique (l'intensification) différente de celle qui animait les objectifs du projet (lutte contre l'érosion des sols)

Embocagement à Anjouan aux Comores : l'innovation technique et ses résultats.
Date(s) de l’expérience
1985 - 1995 Mise en œuvre CEFADER (Comores)
Sur l'île d'Anjouan aux Comores, dans une zone de pression démographique élevée, aux contraintes physiques fortes (érosion des sols, baisse de fertilité), les agriculteurs clôturent certaines parcelles avec des haies vives et intensifient leurs systèmes de culture à l'intérieur, grâce au parcage du bétail. Ils cherchent à maximiser la marge brute à l'hectare ou la productivité de leur travail.

Techniques de mise en place et d'entretien de haies vives à Anjouan aux Comores
Date(s) de l’expérience
1985 - 1995 Zone géographique Océan indien; Comores; Anjouan
Description des techniques d'installation de haies vives dans un processus d'embocagement sur l'île d'Anjouan aux Comores.

 

© MweziNet 2005