La Monnaie
Retour Sommaire
Les Structures
Retour Sommaire
Financements

Retour Sommaire

Développement

Retour Sommaire

Réflexions

Retour Sommaire

Démographie

Retour Sommaire

Import - Export

 Retour Sommaire

Transports

 Retour Sommaire

Agriculture - Cultures de rente

Retour Sommaire

Agriculture - Cultures vivrières

 Retour Sommaire

L'Economie des Comores

Réflexion sur le développement économique des Comores

REFLEXION SUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DES COMORES

fête au village

 

         Toutes les théories économiques du développement ou de la croissance apportent des réponses au problème du sous développement qui varie selon la doctrine qui sous tend l'analyse. L'objet de cet article n'est pas d'exposer les mesures à adopter pour inscrire les Comores sur la voie du développement. Un article n'y suffirait d'abord pas et il serait bien présomptueux de ma part de donner des leçons de développement. Par contre il m'est tout à fait possible de donner mon avis sur la logique qui doit, selon moi, sous tendre toute politique de développement dans notre pays.

 Le développement économique d'un pays, quelles que soient les orientations adoptées, demande un minimum de conditions préalable. L'une d'entre elles, et non des moindres lorsque l'on connaît la situation des Comores, est une situation politique stable. On ne le dira jamais assez. Il est nécessaire d'avoir des institutions qui donnent confiance à la fois aux comoriens eux-mêmes mais aussi aux étrangers désireux de s'installer aux Comores. Je pense que l'instauration d'un climat de confiance doit être la priorité d'un gouvernement qui aurait pour désir de développer les Comores.

 La seconde étape dan le même ordre d'idée mais qui doit être réfléchie en amont et avant toute action, est précisément l'orientation économique que l'on doit donner aux Comores. Je ne pense pas pour ma part qu'il soit bénéfique à terme d'engager notre pays dans un programme économique dont le but serait d'accroître la richesse du pays. Notre approche doit être quelque peu différente. L'objectif doit être, selon moi, de permettre au plus grand nombre de vivre décemment. Il faut savoir que la pauvreté s'est installée de manière inquiétante aux Comores et que seule la structure, la solidarité existante entre les Comoriens permettent d'éviter le pire.

 Il ne faut toutefois pas se méprendre sur mes propos. Il ne s'agit pas de nier le fait qu'augmenter la richesse nationale soit une bonne chose. Mais l'erreur souvent commise au sein des pays développés a té d'essayer d'accumuler des richesses sans réflexion sur la manière de les redistribuer. Accumuler pour accumuler n'aura pour conséquence que l'enrichissement des plus riches ! L'accumulation des richesses est un moyen, le bien être de l'individu doit être l'objectif. L'économie doit être au service de l'homme et non l'inverse. Les Comores doivent s'inspirer de ce qui a été fait ailleurs pour ne pas tomber dans les mêmes travers. Aujourd'hui un pays comme la France se trouve devant le paradoxe de compter parmi les plus grandes puissances économiques et de ne pas parvenir à trouver une solution durable à ce que l'on appelle pudiquement le quart monde.

MweziNet mai 1999

 

© MweziNet 2003