La Monnaie
Retour Sommaire
Les Structures
Retour Sommaire
Financements

Retour Sommaire

Développement

Retour Sommaire

Réflexions

Retour Sommaire

Démographie

Retour Sommaire

Import - Export

 Retour Sommaire

Transports

 Retour Sommaire

Agriculture - Cultures de rente

Retour Sommaire

Agriculture - Cultures vivrières

 Retour Sommaire

L'Economie des Comores

Des armateurs qui font parfois des mauvais choix mise à jour 20/08/2002

LeTelegramme.com
Article Paru dans le télégramme, Cet article reste la propriété du journal

Consigné à quai. Un nouveau cargo-poubelle à Brest ?

Le Jasmina est consigné à quai depuis le 2 août, dans l'après-midi, jusqu'à nouvel ordre. (Photo Gérard Le Brigand)

Depuis le 2 août, le Jasmina, en provenance des Comores, est consigné à quai au port de commerce de Brest. L'inspection du cargo, long de 44, 80 m et large de 7, 20 m, par les Affaires maritimes a révélé plusieurs anomalies. Problèmes mécaniques, de mise aux normes, équipage mal payé, le Jasmina va-t-il donner une suite à l'épisode Victor ?

Immatriculé à Mutsamudu, port principal dans l'archipel des Comores, le Jasmina, en provenance de Norvège et à destination de Toulon, a tout d'abord été dans l'obligation de faire relâche en baie de Douarnenez, devant Morgat, avant de gagner le port brestois.

Premier arrêt
en baie de Douarnenez

La poupe de graissage et le turbo du moteur principal étant défectueux, des réparations étaient impératives avant de reprendre la mer. Mais c'est une inspection des Affaires maritimes qui a révélé un certain nombre d'anomalies en plus des problèmes mécaniques.
Ainsi, en plus du radar, de l'équipement radio, des feux de détresse, des extincteurs défectueux, des marques du franc-bord sur la coque qui devront être remis aux normes, certains documents administratifs ne seraient pas en règle. Les quatre membres d'équipage, français et comoriens, n'auraient de plus pas reçu entièrement leur salaire. L'armateur comorien du cargo, qui se trouvait à Marseille, a été contacté.
En attendant, le Jasmina est consigné à quai à Brest.

 

Copyright © Le Telegramme 11/08/2002

 

© MweziNet 2003