La Monnaie
Retour Sommaire
Les Structures
Retour Sommaire
Financements

Retour Sommaire

Développement

Retour Sommaire

Réflexions

Retour Sommaire

Démographie

Retour Sommaire

Import - Export

 Retour Sommaire

Transports

 Retour Sommaire

Agriculture - Cultures de rente

Retour Sommaire

Agriculture - Cultures vivrières

 Retour Sommaire

L'Economie des Comores

La Population et les cantons de MAYOTTE en 2002

 

Population des communes de Mayotte en 2002
et découpage de l'île en cantons

Communes

Population totale 2002 avec double compte

Population
municipale

Population
comptée à part

Double compte

Population 2002
sans double compte

01 Acoua

4 605

4 605

 

 

4 605

02 Bandraboua

7 501

7 501

 

 

7 501

03 Bandrélé

5 537

5 537

 

 

5 537

04 Bouéni

5 151

5 151

 

 

5 151

05 Chiconi

6 167

6 167

 

 

6 167

06 Chirongui

5 696

5 696

 

 

5 696

07 Dembeni

7 825

7 825

 

 

7 825

08 Dzaoudzi

12 311

12 131

180

3

12 308

09 Kani-Kéli

4 336

4 336

 

 

4 336

10 Koungou

15 383

15 212

171

 

15 383

11 Mamoudzou

45 646

45 457

189

161

45 485

12 Mtzamboro

7 068

7 068

 

 

7 068

13 M'Tsangamouji

5 382

5 382

 

 

5 382

14 Ouangani

5 569

5 569

 

 

5 569

15 Pamandzi

7 510

7 510

 

 

7 510

16 Sada

6 963

6 963

 

 

6 963

17 Tsingoni

7 856

7 708

148

77

7 779

TOTAL
Collectivité départementale

160 506

159 818

688

241

160 265

Mayotte 98-5

Nota. - Dans les neuf premières éditions du Code Officiel Géographique, cette collectivité territoriale portait le numéro 98 4 02.

Après l'accession à l'indépendance de l'ancien territoire d'outre-mer des Comores, l'île de Mayotte, demeurée française, a été érigée en collectivité territoriale par la loi n° 76-1212 du 24 décembre 1976 (J.O. du 28 décembre 1976). Elle a pris le nom de "collectivité départementale de Mayotte" par la loi n° 2001-616 du 11 juillet 2001 (J.O. du 13 juillet 2001).

Ce territoire est divisé en 17 communes formant chacune un canton, en application du décret n° 77-509 du 19 mai 1977 (J.O. du 19 mai 1977). Le décret n° 77-129 du 11 février 1977 (J.O. du 12 février 1977) indique que le chef-lieu est fixé à Mamoudzou, mais que, jusqu'à une date qui sera précisée par arrêté ministériel, ce chef-lieu reste provisoirement fixé à Dzaoudzi. En application du décret n° 94-41 du 13 janvier 1994, la commune de Mamoudzou est découpée en trois cantons dénommés Mamoudzou I, Mamoudzou II et Mamoudzou III.

Canton    Code    Commune                  Canton     Code    Commune
98 01         501        Acoua                       98                          Mamoudzou :
98 02         502        Bandraboua             98 11         511           1er canton
98 03         503        Bandrele                   98 12         511           2ème canton
98 04         504        Bouéni                      98 13         511           3ème canton
98 05         505        Chiconi                     98 99         511           Canton non précisé
98 06         506        Chirongui                 98 14         512        Mtsamboro
98 07         507        Dembeni                   98 15         513        M'Tsangamouji
98 08         508        Dzaoudzi                  98 16         514        Ouangani
98 09         509        Kani-kéli                   98 17         515        Pamandzi
98 10         510        Koungou                  98 18         516        Sada
                                                                   98 19         517        Tsingoni

 

© MweziNet 2003