Education en France - Stages - Métiers
 
Accueil 

L'enseignement supérieur français
 

Adresses Utiles
 
 
Sites d'apprentissage ou de révision
 
Université des Comores

LES COORDONNEES

Inauguration Officielle

Réforme LMD à l’université
par le Doyen de la Faculté des Sciences Kamaliddine Afraitane


Faits et Commentaires
 
Education aux Comores
 
Etablissements Comoriens : les coordonnées
 
Lycée de Mitsamiouli : un établissement laissé à l'abandon

L'éducation aux Comores : Pas une année sans perturbation : Chronique de l'agonie du système

Résultats 2004 des examens

Résultats 2003 des examens

Résultat du concours d'orthographe Anjouan 2003

Résultats 2002 des examens 


Résultats 2001 des examens (Bac et BEPC)
 

Résultats 2000 

Résultats 1999

Polémique sur l'attribution de bourses pour l'enseignement supérieur

Présentation du Groupe Scolaire Fundi Abdulhamid
 

Le lycée Said Mohamed Cheick 

Polémique sur l'examen d'entrée en 6ème 
 
Education en Europe, Pays Arabes, Afrique et Madagascar

  
Réflexions diverses sur les études à l'étranger
 
Réflexions sur l'Université Africaine  
 
Le Sénégal, une destination recommandée
 

Projets dans le domaine de l'Education

  
L'enseignement agricole se dote d'un accord-cadre...
 
Projets de l'UNION EUROPEENE pour les COMORES à partir de fin 2002
 
 
Grand projet de rénovation  du lycée SAID MOHAMED CHEICK
 Cliquez ici pour en savoir plus
 

 
Le Projet PREPALY, Un tremplin pour les bacheliers
 
Octroi de 280.000 dollars pour la formation à distance au Comores
 

La Politique de l'Education, faits recherches, réformes

 
Le système éducatif de l'île autonome d'Anjouan


Résumé d’une thèse de doctorat de Mr. Mohamed Ali Mohamed sur l'éducation aux Comores

Les réformes scolaires aux Comores par Mr. Mohamed Ali Mohamed  

Le rendement scolaire aux Îles Comores par Mr. Mohamed Ali Mohamed 
 
Droit de l’enfant comorien à l’apprentissage de sa langue maternelle par Abdou Saïd Houmadi
 

L'Education en France et aux Comores

L'Enseignement Supérieur Français
mise à jour 27/12/2009

 


le nouveau système européen LMD appliqué en France – Source : AULF

NB : certaines filières spécifiques ne sont pas représentées, comme les BTS ou les études d’ingénieur en 5 ans directement proposées par certaines écoles directement après le baccalauréat)




comparaison de l’ancien schéma (à gauche) et du nouveau schéma (à droite)
 Source : Université Nancy II

 

I) Les formations supérieures courtes*

Les formations courtes, deux années d'études après le baccalauréat, concernent les secteurs des affaires, de l'industrie ou des services. Les cursus intègrent toujours des stages en entreprises et permettent une entrée directe sur le marché du travail. Une sélection rigoureuse est souvent pratiquée pour l'accès à ces formations.

Les diplômes

·
                     le diplôme universitaire de technologie (D.U.T.), dans 25 spécialités du secteur de la production ou des services, est préparé dans 115 Instituts Universitaires de technologie, dans les universités ;

·
                    
le brevet de technicien supérieur (B.T.S.) se prépare en section de technicien supérieur dans un lycée. 106 spécialités sont proposées dans les secteurs de l'hôtellerie, de l'industrie, de la santé, des arts appliqués, de la gestion et de l'agriculture.


II) Les formations longues*

Il existe en France deux grands types d'établissements permettant de suivre des études supérieures longues : les universités et les écoles spécialisées.

1°) Les universités

Les universités françaises sont des établissements publics. Elles reçoivent les étudiants titulaires du baccalauréat français ou du diplôme étranger permettant l'accès aux études universitaires du pays d'origine. Les universités françaises accueillent un peu plus de 1,5 million d'étudiants. Parmi eux figurent 10 % d'étudiants de toutes nationalités.
Elles offrent des formations fondamentales, des formations technologiques ou à finalité professionnelle.

Conformément à l'organisation européenne des études, les formations longues sont organisées en trois niveaux successifs, qui permettent d'obtenir 3 diplômes nationaux :


·
                     la licence, préparée en 6 semestres
2 filières sont possibles : la licence, qui est une formation générale, et la licence professionnelle, qui est une formation professionnelle.

·
                     le master, préparé en 4 semestres après la licence
2 filières sont possibles : le master recherche, qui permet de suivre ensuite un doctorat, et le master professionnel, qui prépare à un métier précis et permet une entrée immédiate sur le marché du travail.

·                     le doctorat, préparé en 6 semestres après le master
Ce troisième niveau est consacré à un travail de recherche. Le diplôme de doctorat est obtenu après soutenance d'une thèse.

2°) Les écoles supérieures

Les écoles supérieures sont des établissements sélectifs publics ou privés dont l'enseignement prépare à des pratiques professionnelles spécialisées, par exemple dans les domaines des sciences de l'ingénieur, de l'architecture, du commerce et de la gestion, ou encore de la traduction, de l'interprétariat, du journalisme.

Parmi les écoles supérieures, les "grandes écoles" constituent une particularité française : ce sont des établissements très sélectifs qui accueillent beaucoup moins d'étudiants que les universités. Les "grandes écoles" forment des ingénieurs et des managers de haut niveau, mais aussi des spécialistes de l'art, des lettres et des sciences humaines.

Classement 2009 des principales Ecoles d’Ingénieur (admission après les classes préparatoires) : www.letudiant.fr/palmares/classement-ecole-ingenieur-apres-prepa.html


Classement 2009 des principales Ecoles d’Ingénieur (admission directement après le baccalauréat) : www.letudiant.fr/palmares/classement-ecole-ingenieur-apres-bac.html


Classement 2009 des Ecoles de Commerce : www.letudiant.fr/palmares/classement-esc-2009/classement-general.html


NB : classement réalisé par www.letudiant.fr

Pour en savoir plus sur les « Grandes Ecoles » : www.cge.asso.fr

Site sur la formation et le métier d’ingénieur : www.dimension-ingenieur.com

Les formations au sein des grandes écoles et des écoles spécialisées s'effectuent généralement en 5 ans, incluant deux années de préparation initiale, soit au sein de l'établissement lui-même, soit dans des établissements secondaires. Ces écoles permettent le plus souvent d'obtenir un diplôme de niveau bac + 5 conférant à leur titulaire le grade de master à l'issue de la scolarité.

III) Les formations en alternance*

L'alternance consiste à préparer un diplôme en alternant les périodes de formation théorique dans une école ou à l'université, et les périodes de formation pratique dans une entreprise.

Ce type de formation, qui permet d'acquérir à la fois des compétences et de l'expérience professionnelle, est en progression constante dans l'enseignement supérieur.

L'alternance permet de préparer des diplômes de niveau bac + 2, comme le brevet de technicien supérieur (B.T.S.), ou des diplômes bac + 3 ou bac + 5. Des dizaines d'universités et de grandes écoles proposent en effet la possibilité d'acquérir un diplôme d'ingénieur ou un master par la voie de l'alternance.


(*source principale du texte : Ministère de l’Education - www.education.gouv.fr)

 
Répartition des étudiants en France : source INSEE

(c) MweziNet 2002-2009