Environnement


Les plages et les mangroves de Mayotte


inauguration du parc marin de Mohéli 

Problématique de la gestion des déchets aux Comores

L'Union Européene appuie le nettoyage de Moroni 

Plan d’action et  stratégie pour la protection de la diversité aux Comores

Moroni devient propre avec l'aide des habitants 

L'assainissement à Moroni 

Les Comores engagent une lutte contre la maladie des Cocotiers 

La maladie des cocotiers toujours pas enrayée (2005)

Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques : communication nationale initiale décembre 2002

Secretary-General reiterates call for ratification of Kyoto Protocol on thenth anniversary of climate change convention's entry into force
 
Throw Away Society New Threat to Island Paradises
 
Le recyclage des canettes de boissons pour faire des ustensiles de cuisine (Projet Terre-et-faune)

PROJET CONSERVATION COMORES 2005

Projet Conservation Comores 2005: Evaluation de la biodiversité et de l'usage des ressources, et la sensibilisation environnementale
Rapport préliminaire


Une medaille d'or et de bronze pour les Comores

Vers un réseau des aires marines protégées

Programme Régional de Protection des Végétaux dans l'Océan Indien

Une encyclopédie sonore des chants d'oiseaux

Atelier d'appui au Parc Marin de Mohéli - Médiaterre 05/2008

Comoros are the most vulnerable against climate change - Why Canada is the best haven from climate change
 

Réflexions sur l'Urbanisme et l'architecture

Quelle architecture pour les Comores
 
Associations de défense de l'environnement

Ulanga
 
Destruction de l'environnement

Exploitation des holothuries (concombres de mer) : le gouvernement prend des mesures pour une gestion durable de l'espèce aux Comores

Razzia sur le Parc Marin de Moheli
 

L' Environnement aux Comores

La maladie des Cocotiers (suite) 27/04/2005

Un message de Assane MOHAMED concernant la maladie des Cocotiers
Paru dans notre forum HABARI le 23/03/2005

Il est vrai qu'une maladie ronge nos cocotiers.

Il est vrai aussi que les Autorités et nos "Partenaires au développement", l'Union Européenne notamment, travaillent avec des Associations Comoriennes pour trouver une parade efficace contre ce fléau.

Le problème n'est pas si facile à résoudre, comme certains semblent le penser.
En effet:

1) Il faut faire un bon diagnostic.
* Quelle est la maladie
* Quels sont les vecteurs de cette maladie
* Quels sont les moyens disponibles, à ce jour, pour lutter contre cette maladie
* Quel est le moyen approprié, s'agissant des Comores, pour lutter contre cette maladie

2) Il faut trouver un ou plusieurs partenaires pour le financement de cette lutte.

3) Etc.

Ceux qui pourraient faire des recherches sur :
* les "aleurodes", Hémi ou Hetero ou Homoptère ou la mouche blanche (pucerons) du cocotier selon un spécialiste présent aux Comores.
* La fumagine du cocotier

Nous sommes dans une phase d'identification et de recherche avec l'Union Européenne dans le cadre régional, un projet dénommé "PRPV" (Projet régional de protection des végétaux).
Nous autres sommes conscients du problème et essayons de sensibiliser et les Autorités et nos Partenaires au développement.
Nous restons ouverts à toutes les bonnes dispositions.
Amitiés
Assane Mohamed

Un message de Assane MOHAMED concernant la maladie des Cocotiers
Paru dans notre forum HABARI le 23/03/2005


1) A ma connaissance il n'existe pas à ce jour un document projet des Comores pour éradiquer cette maladie de la fumagine du cocotier. Si vous l'avez, envoyez le moi.

2) Mais quand bien même il existerait, les voies pour lutter contre un tel fléau, à ma connaissance, sont de deux sortes, par les produits chimiques ou par des bestioles que l'on introduirait à cet effet. Quelle est la solution qui aurait été choisie?

3) Sur l'assistance internationale dont a besoin les Comores: Nous n'avons pas les moyens de nous payer le luxe de refuser cette précieuse aide. Alors de grâce ne parlons pas de mendicité. Et quand bien même! Si nous avions besoin de faire la manche pour lutter contre tous les fléaux de ce monde, ce ne serait pas déshonorant.

4) Pourquoi polémiquer sur un sujet qui nous intéresse tous? Informez nous sans tensions et sans passion, chers amis.
Amitiés
Assane Mohamed