Faits Divers

 Sommaire des Evenements
 

Evenements

Remise aux normes de l’aéroport international:
L’Afd contribue pour 1,4 milliards francs comoriens
mise à jour 15/12/2006

Remise aux normes de l’aéroport international:
L’Afd contribue pour 1,4 milliards francs comoriens
septembre 2006


L’aéroport international Moroni Prince Said Ibrahim (Aimpsi) vient d’entamer sa deuxième phase de remise aux normes de ses équipements dans le domaine de la navigation et de la météorologie et ce, grâce à un appui financier du gouvernement français de l’ordre de 3 millions d’euros, soit l’équivalent de 1,4 milliards fc. Une subvention octroyée à travers l’Agence française de développement (Afd), dans le cadre de l’aide au développement.

La cérémonie officielle de réception du matériel s’est déroulée ce mardi en présence des plus hautes autorités de tutelle et des représentants de la France. Il s’agit de la concrétisation des engagements pris depuis 2003 par Paris de soutenir l’Union des Comores dans son projet visant à mettre l’aéroport international aux normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci), une des conditions requises à son adhésion en 2004 au sein de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna).

Le concours financier de l’Afd a permis l’acquisition de nouveaux équipements d’aide à la navigation et à la communication, d’énergie et de balisage ainsi que l’exécution des travaux de construction d’une rampe d’approche et de réfection de la tour de contrôle. Ces fonds ont également servi à la formation et au recyclage du personnel de l’aéroport.

On retiendra enfin la réalisation d’une revue organisationnelle, technique et financière de l’ensemble des activités de l’Aimpsi, maître d’ouvrage du projet, en vue de l’amélioration de la qualité des services aéroportuaires ainsi que l’entretien des infrastructures.

Le coup d’envoi du projet avait été donné le 10 novembre 2005, consacrant un long processus entamé en juin 2000. L’Asecna doit désormais jouer un rôle important dans la gestion des installations aéroportuaires des Comores.

Il y a lieu de noter que la République populaire de Chine a lancé depuis fin 2004 un vaste projet d’extension des bâtiments de l’aéroport international, notamment la construction d’une nouvelle aérogare, l’agrandissement du parking et la clôture, pour un financement de 2,8 milliards fc.

L’aéroport international fut inauguré en 1974, un an avant l’accession de l’archipel à l’indépendance, sur crédits du fonds d’investissement de l’Outremer français, après une requête du président du conseil de gouvernement le prince Said Ibrahim.

toute information:
http://info.comoroo.com/local.php?actual=171