Faits Divers

 Sommaire des Evenements
 

Evenements
Le grand cordon de l'Etoile de Mohéli renaît mise à jour 01/10/2005

Source : Al-Watwan, n°876 du 8 avril 2005

Le Grand Cordon de l'Ordre de l'étoile de Mohéli, la plus haute distinction honorifique de l'île, a été remis officiellement au président Mohamed Said Fazul à Paris par une descendante directe de la dernière Reine de Mohéli. L'événement a eu lieu, le 21 février, au cours d'une soirée privée à laquelle ont pris part de nombreuses personnalités civiles et militaires, tant mohéliennes que françaises.

Ce Grand Cordon a été institué en 1851 par un firman de la Reine Djoumbé Fatima, réorganisé par le régent de l'île Prince Mahamoud  en 1888, avant d'être supprimé de fait lors de l'annexion de l'île de Mohéli par la France en 1912.

A l'accession de notre pays à son indépendance en 1975, le rétablissement de cette médaille n'avait pas pu être envisagé, tous les pouvoirs étant concentrés entre les mains du président de la République. Mais, avec la mise en place d'un statut d'autonomie et l'élection d'un chef d'exécutif insulaire dans chaque île, cela est devenu aujourd'hui possible. Symboliquement, la descendante de la Reine qui a dirigé l'île, autrefois sultanat autonome, a remis les insignes du Grand Cordon de l'ordre à son successeur, le président de l'île autonome.

La médaille est à six branches avec au centre un croissant surmonté d'une étoile couronnée par le mot " Mohéli ".
Le ruban est rouge à trois rayures blanches.
L'ordre comporte cinq classes :
Grand Croix,
Grand Officier,
Commandeur,
Officier
et Chevalier.