Faits Divers

 Sommaire des Faits Divers
 

Faits Divers
Le Visa Balladur a fait encore 36 victimes

10/03/2005
Un Communiqué de SOS Démocratie

Une petite boutre de fortune a encore chaviré entre Anjouan et Mayotte avant hier faisant une fois de plus aux environs de 36 victimes dont Mme Mouhoudiya Chaharmane (la femme de Shiki Obako originaire de Mutsamudu). Nos condoléances à toutes les familles des victimes. Il n'y a eu aucune réaction des autorités comoriennes ni anjouanaises face à ce que l'association Survie qualifie de "crime contre l'humanité (articles 7.1.d et 7.2.d)" contre l'état français qui est susceptible d'être poursuivi auprès de la Cour Pénale Internationale (CPI). Aucune réaction non plus des autorités comoriennes ni anjouanaises sur les entraves à la circulation des personnes et des biens entre Mayotte occupée par la France et les autres îles, particulièrement depuis que le service maritime de la Réunion interdit depuis décembre 2004 les navires comoriens de se rendre à Mayotte soit disant pour des raisons de sécurité. Le visa Balladur continue son travail de sape, de xénophobie, au lieu de tout faire pour le rapprochement entre comoriens des 4 îles, l'administration française, par visa Balladur interposé sème chez les comoriens des 4 îles la haine, l'ostracisme et le rejet de l'autre sans que le gouvernement Azali (union des Comores) ni de Mohamed Bacar (île autonome d'Anjouan) ne pipent mot.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel drame se produit, si rien n'est fait, d'autres accidents identiques vont se reproduire

pour en savoir plus:
Voyez les rapports de
l'Observatoire de l'Emigration Clandestine Anjouanaise (OECA) - de 2001.
Voyez les articles sur le problème Mahorais dans notre rubrique Politique

Pour réagir:
Signez la pétiton sur le site de SOS Démocratie