Faits Divers

 Sommaire des Faits Divers
 

Faits Divers
Croisade d`un avocat comorien contre les abus sexuels sur mineurs mise à jour 22/08/2005


cliquez sur le logo pour accéder au site


Croisade d`un avocat comorien contre les abus sexuels sur mineurs
Moroni, Comores, 12/02/2005


L'avocat comorien Fahmi Saïd Ibrahim fait circuler depuis la semaine dernière une pétition visant à punir plus sévèrement les abus sexuels sur les mineurs, en les considérant non plus comme un simple délit, mais comme un crime.

"Il faudrait adopter une loi punissant sévèrement les auteurs de viols sur mineurs de moins de 15 ans, qui considérerait ce genre de viol pas comme un simple délit de droit commun, mais plutôt comme un crime", écrit Me Saïd Ibrahim en conclusion à sa pétition.

Tous les citoyens, les parents d`enfants notamment, devraient se mobiliser pour imposer cela, a déclaré en substance le jeune avocat, très remonté contre les nombreux cas de viol, expédiés presque quotidiennement par les tribunaux comoriens.

"Je ne pense pas que le viol de mineur devrait être considéré comme une banale affaire délictuelle, a-t-il dit, qualifiant de "fléau social" ce phénomène qui, selon lui, puise toute sa force dans la "dégradation des conditions de vie de la population liée à la crise économique et sociale qui ouvre la voie à toutes les formes de délinquance".

Assuré de recueillir des centaines de milliers de signatures pour soutenir sa pétition et aidé en cela par des journalistes, l`avocat compte mener le combat jusqu`à son terme afin que les enfants comoriens puissent bénéficier d`une protection maximale et jouir de tous leurs droits.

A la fin de l`année dernière, de nombreuses femmes étaient descendues dans la rue pour manifester contre les viols de mineurs aux Comores, où l`Unicef appuie de nombreux programmes de protection de l`enfant.

Ainsi, des centres d`écoute pour enfants en difficultés ont été ouverts avec l`appui de l`Organisation des Nations unies pour l`enfance à Moroni, Mutsamudu et Fomboni, capitales respectives des îles de Grande-Comore, d`Anjouan et de Mohéli.