Internet

Evenement : 10 juillet 1998, Les Comores accèdent à Internet

Internet: les Comores On Line

Les Enjeux d'Internet aux Comores

Informatique
Le developpement de l'informatique aux Comores:
Un choix politique a faire
 

Le Salon Comorien de l'Informatique et des télécoms (SCIT) 

Le Salon 2ème édition : SIMKO 2005

Journal BASIM, Le journal des TIC
 
Télécoms

CHANGEMENT DU PLAN DE NUMÉROTATION TÉLÉPHONIQUE NATIONAL
A PARTIR DU 1er JUILLET 2008
 

Détachement de Mayotte du code 269 pour le 262

Qu’en est-il du 269 à l’heure de la privatisation

Le cauchemar des pannes de téléphone par Ali Mgomri

Ouverture du réseau mobile HURI

Plan de numérotation des Comores incluant
le portable HURI


Le Roaming est ouvert

Internet et les Télécom à Anjouan
 
Séparation de la Poste et des Télécoms

Les télécommunications de 1995 à 2006
 
Monographie des Télécommunications dans l'Océan Indien - Observatoire de PROTEL - octobre 2000
 
  

Divers

Le Télex
 

Internet / Informatique / Télécoms
La Fibre Optique est mise en service
mise à jour 11/08/2010

La fibre optique est mise en service
Publié par: HZK-Presse: 19/07/2010 - 22:34:26



Le centre terrien Ahmed Abdallah Abdéremane a abrité ce vendredi soir, la mise en service des télécommunications par la fibre optique. En attendant sa commercialisation, cette opération est un pas de plus pour le projet EASSy de Comores télécom.

Cette technique qui pourra rendre facile et rapide les télécommunications est attendu de pied ferme par les clients de Comores télécom. Mais les usagers du téléphone et de l’internet doivent prendre leur mal en patience. L’opération du vendredi dernier n’est que la mise en service. La société d’Etat procède à des essais pour s’assurer de la qualité du produit. « La commercialisation, c’est peut être dans un mois », assure Charikane, le directeur général de Comores télécom très fier après l’évolution de ce projet qui a coûté plusieurs milliards de francs à cette société d’Etat.

La cérémonie qui a réuni la plupart des cadres de l’entreprise dans la soirée, concerne « une remise officielle du matériel EASSy », explique Zainaba Mmadi Mnamdji, une des techniciens de ce nouveau service. En présence du ministre des télécommunications, du directeur de la société et du président du conseil d’administration, les techniciens ont effectué quelques appels aux autres centrales qui sont connectés dans le réseau qui compte 9 pays de l’Afrique de l’Est.

Pour s’assurer de la bonne liaison, le ministre a échangé quelques mots avec l’Afrique du sud. « Nous précédons uniquement à des essais du téléphone. Pour l’internet, il va falloir attendre car les autres n’ont pas encore commencé », indique Zainaba Mmadi qui, avec ses collègues, veillent au grain, pour s’assurer du bon fonctionnement de la fameuse fibre optique.

Les Comores se connectent donc à ce câble sous marin qui mesure plus de 10 600 km. Il part du Port-Soudan au Soudan pour rallier l’Afrique du sud en passant 7 autres pays. « Les 9 pays qui sont dans le réseau, sont tous connectés sauf la Somalie. C’est à cause des problèmes de la piraterie qui sévit dans les eaux de Mogadiscio que ce pays n’est pas lié », soutient Saïd Hourdane, chef du département liaison internationale, en expliquant aux invités le fonctionnement de ce service très complexe et super protégé.

« L’Afrique de l’Est est la seule zone de l’Afrique qui n’était pas connecté à la fibre optique », renchérit le directeur général de la boite. Mtuzini en Afrique du sud n’est pas seulement la centrale de l’Afrique de l’Est et australe. Cette localité est le point de convergence d’autres câbles qui repartent vers l’Asie et l’Afrique de l’Ouest.

Les Comores sont rattachées à Mombassa et à Tuléar pour une meilleure connexion. « On est connecté à ses deux points pour prévenir d’éventuelle coupure. Si au Kenya, c’est coupé, on peut utiliser le câble venant de Madagascar et inversement», martèle Fontaine en montrant au ministre une carte qui retrace le parcours de la fibre.

Les essais avec les îles n’auraient pas encore commencé. Comores télécom attend l’installation du reste du matériel. Le projet EASSy fait l’objet d’un investissement par des fonds propre pour le raccordement et au niveau intra-île, la société a bénéficié d’un prêt de la part d’Exim Bank Chine.

A.A. Mguéni