Librairie

Histoire Actualité Politique et Culture

Economie Industrie Commerce

Contes, Romans, Poésie et théatre

Lexiques et dictionnaires

Guides Touristiques et Cartes Géographiques

Cuisine et gastronomie

Livres sur la nature, faune, flore, environnement

recueils de Photos et livres d'art

Livres et documents historiques

Publications du CNDRS

Livres pour enfants

also available in these pages when specified
Livres bilingues français/comorien
 

La langue comorienne
Rubrique Langue et Linguistique
 
Librairies et Bibliothèques aux Comores
La Bouquinerie d'Anjouan
(Mutsamudu)

Editeurs et Librairies
(Toutes nos adresses)
 
La Littérature Comorienne et concernant les Comores

La Littérature Comorienne
IIIème partie par Ahmed ABOUDOU

Bibliographie provisoire sur les Comores, 1992
 
Les Auteurs
Mohamed Toihiri, Premier Ecrivain Comorien
 

La Littérature Comorienne

Fahar Mohamed, dit FAHAR


Article de Charlotte Volper publié sur le site www.ActuSF.com
N'hésitez pas à visiter www.ActuSF.com pour plus d'informations

DIDO : Le Trophée d’effroi (tome1)
de Fahar

Un vrai coup de cœur pour ce premier album tendre et émouvant

Première bande dessinée d’un jeune auteur belge au talent prometteur, Dido ravira les grands et les petits. Fahar signe pour les Editions Carabas un conte émouvant avec un trait proche de celui de Smith.

De monstrueux amis
Le Trophée d’Effroi a bientôt lieu. Tous les petits monstres attendent avec impatience cet événement. Ils sortiront pour la première fois du village afin d’effrayer les humains. Seul Dido a peur, il n’est pas comme les autres : pas d’yeux globuleux, ni de piques et pas plus de queue fourchue. Comment peut-il espérer remporter le concours ? Désespéré, il va rejoindre son grand-père banni. Celui-ci lui suggère que la seule personne en mesure de l’aider est l’Esprit de la Forêt qui habite dans le Marais au-delà du village. Pour Dido, il n’est pas question de décevoir son père, chef du village, il décide donc de partir en pleine nuit à la recherche de l’Esprit. En chemin, il fait la rencontre d’un petit garçon, Kip, perdu lui aussi. A deux, on se sent plus fort, leur amitié va-t-elle les aider à changer leur destin ?

Un trait qui rappelle celui de Bone pour une histoire entre rêve et cauchemar
Dido est LA bonne surprise de la petite maison des Editions Carabas récemment récupérée par les Editions Tournon. Pour son premier album, Fahar signe une bande dessinée forte en émotions. Son trait est simple, expressif et rappelle celui de Jeff Smith. En effet, son jeune héros Dido a des faux airs des personnages de Bone, il en va de même pour l’ambiance. Dans ce monde pas de violence gratuite mais de la poésie, des bons sentiments rarement niaiseux plutôt rassurants. Dido est un monstre atypique, tout blanc et tout en rondeur il n’a guère de chance d’effrayer un enfant selon les dires des membres de la communauté. Rejeté depuis toujours, il manque de confiance en lui, tout comme Kip, un petit garçon qui fuit les brimades d’un enfant plus âgé. Fahar semble avoir la même démarche que Smith, relater le passage de l’enfance à l’âge adulte, c’est-à-dire quitter le nid familial pour un monde vaste et inconnu et parvenir à vaincre ses propres peurs. La forêt dans laquelle se rencontrent nos deux jeunes héros est le reflet de leur état intérieur tout en étant le symbole de ce monde angoissant qu’il va falloir apprivoiser.
Un vrai coup de cœur pour ce premier tome qui plonge les grands enfants rêveurs que nous sommes dans une histoire drôle et émouvante dont on attend la suite avec impatience.

Charlotte Volper   

Le Concours d’effroi (Dido –1) de Fahar aux éditions Carabas
Genre : Conte fantastique
Dessinateur : Fahar
Scénariste : Hubert
Coloriste : Fahar
Date de parution : Janvier 2004