La Musique de A à Z
 
DE A à Z TOUS LES ARTISTES COMORIENS DANS UN SEUL TABLEAU
A B C D E F G
H I J K L M N
O P Q R S T U
V W X Y Z    


Les DJ's Comoriens

Evénements récents
 

Les Artistes et groupes : Biographies, Photos de concerts, etc...
La Musique Traditionnelle


LE DISQUE DE REFERENCE

Les Instruments traditionnels

Quelques Artistes perpétuent la tradition

LE FESTIVAL DE LA LUNE, Un événement annuel qui perpétue la musique traditionnelle

Mutsamudu : Médina festival
 

LES SOIREES ET CONCERTS A VENIR

Visitez la page des Manifestations Comoriennes
 

La Musique dans l'Océan Indien

Nos liens vers des sites musicaux de l'océan Indien

La Musique Comorienne

Cheikh MC mise à jour 07/12/2005

 

Son nouvel album qui vient de sortir

SON DERNIER CLIP
 

Il chante en français et parle pour ceux qui n’arrivent pas à se faire entendre

Engagé dans la musique dès son jeune âge, Cheikh MC crée en 1995 le 1er groupe de Rap qui a vu le jour à Moroni, « LES PIRATES DU MIKA ». Après son éclatement, Cheikh ne lâche pas l’affaire. De LA BANDE A CHEIKH à la CHEIKH PROD en passant par la CONFRERIE, CHEIKH MC implante et développe le Hip Hop aux Comores.


« Vidé de l’école à la classe de troisième de collège, il arrive par un mélange subtil de notre langue et de celle de Molière à interpeller, attirer et regrouper toute une génération, celle qui s’estime délaissée. Juste par le fait de dire tout haut ce qu’ils pensent tout bas »

(La Gazette des Comores – 5/8/99).


Fort de ses tournées dans la région Océan Indien (Mayotte, Madagascar ...) et de ses échanges avec les rapeurs de la diaspora installés en France (3ème Œil, Psy 4 de la rime, Rohff …) Cheikh MC s’apprête à conquérir la planète.
En 2002 il sillonne les grandes villes comoriennes avec le groupe marseillais Le 3ème Oeil et assure la première partie du concert de Awadi (Positif Black Soul) au stade de Moroni en juin 2005.

Cet album, le premier de sa carrière, se veut être l’expression de tout un parcours, celui de représentant de la jeunesse délaissée et leader incontesté de la conscientisation des jeunes.


CHEIKH MC, le représentant de la jeunesse délaissée*

Passionné depuis sa plus tendre enfance par la musique, Abdéremane Cheikh, connu sous le nom de Cheikh Mc est né le 12 août 1978 à Moroni et fait partie des jeunes qui ont quitté l’école en classe de 3ème pour une aventure musicale. Il se branche malgré tout dans l’électricité auprès d’un spécialiste et s’engage comme Cameraman à MTV. En 1995, avec des amis, Kader (Derka) Assaf (Onys) et Jo Karim, il fonda son premier groupe de Rap connu sous le nom de " Pirates du Mika ". Ce groupe a eu un énorme succès, ce qui poussa d’autres jeunes à fonder d’autres groupes de Rap. On en compte des dizaines actuellement. Ainsi "les pirates du Mika " participèrent à leur manière, à la vulgarisation du rap dans notre pays.

Après la séparation du Groupe en 1997, Cheikh Mc se lança toujours avec succès, dans une carrière solo où il se retrouva avec son neveu Nawadi " Cheikh’N " ainsi que quatre autres amis pour former la " Bande à Cheikh " qui a pour objectif principal, la défense des " jeunes délaissés ".

Ayant comme manager, Mer Aboubakar Cheikh, son grand frère, puisque je vous dis c’est une affaire de famille, Cheikh Mc composa une de ses premiers tubes, le tube de l’été 1999, "le holà ". Cette chanson propulsa notre jeune prodige au hit parade des meilleurs rappeurs de la place. Depuis, Cheikh Mc partage son temps entre les reportages, les plateaux et la scène. Ses spectacles sont très prisés par les jeunes qui ont trouvé en lui, leur coqueluche et leur porte-parole. Au cours de l’été 1999, il a rempli la salle Al Kamar de Moroni et tous ses spectacles font salle comble.

Aujourd’hui, tous ses fans, attendent avec impatience la sortie prochaine de son premier CD qui portera le titre évocateur…  "la jeunesse délaissée ". N’est-il pas lui-même délaissé par cette société où les jeunes n’ont ni repères ni perspectives ? D’ailleurs dans la plupart de ses chansons, il évoque crûment, les maux de toute une jeunesse en perdition. En ce moment, notre jeune idole se consacre surtout à sa future tournée à Mayotte, qui se fera d’ici peu. Puisse cette tournée lui serve de strapontin pour lui ouvrir le succès international. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

* Article publié dans le bulletin trimestriel du CASM " MNANDI " N° 002 (Janvier-Février-Mars 2000)