Echos
Les Echos des autorités
 
Les Institutions
Les institutions
 
Partis Politiques
Les Partis Politiques
 
Opinions
Opinions diverses
 
 

 

Politique

Chers Messieurs,

J’ai le plaisir de vous annoncer que les Comoriens se sont exprimés massivement pour l’instauration d’un nouvel ensemble comorien lors du référendum organisé le 23 décembre 2001. Le projet de constitution de l’union des Comores qui vient d’être adopté a doté chaque île d’une loi  fondamentale qui lui permet d’ériger pleinement son exécutif, son législatif et ses collectivités territoriales.

Un gouvernement d’union nationale de transition chargé de la mise en place des institutions constitutionnelles est d’ores et déjà formé.

Ayant participé activement à la conception et à l’adoption de ces nouvelles institutions octroyant à chaque île comorienne une large autonomie pour gérer librement ses propres affaires, j’ai décidé de me porter candidat à l’élection du chef de l’Exécutif de l’île d’Anjouan afin de conduire la politique de développement de cette île devant passer nécessairement par l’implantation de nouvelles structures institutionnelles et le lancement de bases nouvelles pour un développement socio- économique rationnel et harmonieux.

Je suis disposé à collaborer avec tous ceux qui œuvrent pour rassembler les forces démocratiques du pays afin d’instaurer un Etat de droit qui respectera les libertés individuelles et collectives des citoyens, assurera la sécurité des personnes et de leurs biens, veillera à la gestion saine et transparente des affaires de l’Etat et favorisera l’initiative privée de tous les investisseurs nationaux et étrangers.

A cet effet, un programme de reforme administratif et de relance de l’économie anjouanaise sera conçu et mis en œuvre en étroite collaboration avec nos partenaires bilatéraux et multilatéraux.

Votre conception quant à l’entreprise de telles actions qui me tient beaucoup à cœur me serait d’un grand concours.

Je vous prie de trouver ci-après le calendrier retenu par le comité de suivi de l’Accord Cadre pour la Réconciliation  aux Comores pour le développement de l’élection des Chefs des Exécutifs des îles.

-         Dépôt de candidature du 12 au 22 février 2002

-         Premier tour du scrutin le 31 mars 2002

-         Deuxième tour du scrutin le 7avril  2002

Dans l’espoir de vous lire très prochainement, je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments distingués.

ABDOU Antoy