Echos
Les Echos des autorités
 
Les Institutions
Les institutions
 
Partis Politiques
Les Partis Politiques
 
Opinions
Opinions diverses
 
 

 

Politique
déclaration N°6 du président de la Ligue Amicale pour la recherche scientifique
mise à jour 20/08/2006

Le 20 mai 2006
RÉPUBLIQUE  DE  COMORE
Unité - Justice - progrès
DÉCLARATION  N° 6
LA  RÉPUBLIQUE  DE  COMORE : État démoli * Peuple déchiré * Islam trahi

MOBILISATION

Les événements dévastateurs qui se déroulent dans notre pays, le Comore, ne nous permettent pas de rester indifférents. Nous sommes  responsables devant notre peuple et devant l’histoire.

La République de Comore est un Etat démoli, Peuple déchiré et Islam trahi par la Constitution séparatiste imposée au peuple comorien par le Colonel Athouman AZALI depuis le 30 avril 1999.

Avec l’organisation des élections présidentielles séparatistes, le destin de Comore est d’ores et déjà livré aux mains des séparatistes de Ndzouwani.

La mise en seine pour la démolition de l’Unité Nationale de notre peuple et de l’Intégrité Territoriale de notre pays ne doit pas réussir.

Le devoir des compatriotes musulmans, c’est d’engager une réflexion approfondie pour l’avenir de l’Unité nationale de notre pays.

Pour pouvoir sauver notre pays, soyons ensembles pour :

1-
     Lutter contre La continuité de la Constitution Séparatiste imposée aux comoriens contre leur gré ;

2-     Faire barrage aux séparatistes qui ont déjà envahi l’Etat de l’Union de Comore ;

3-     Supprimer la comédie des quatre présidents fantômes pour un seul pays, ce qui n’a jamais existé dans l’histoire du monde ;

4-     Ne pas laisser le destin de l’Etat et du peuple comorien aux mains des séparatistes de Ndzouwani ;

5-     Lutter contre  la Corruption Générale de l’administration de l’Etat Comorien qui a détruit notre pays par : Des mesures de contrôle décisives de biens de l’Etat et le contrôle décisif aux dépenses du gouvernement, des fonctionnaires et de leurs directions ;

6-     Lutter contre la mauvaise foi des dirigeants comoriens, présidents, Ministres, Députés et administrateurs, en fixant le délai minimum de la destitution du Président de la République en cas d’abus de biens sociaux de l’Etat Comorien en s’occupant seulement de ses intérêts personnels ;

7-     Lutter contre la dépendance totale et aveugle de la vie comorienne avec l’étranger dans tous les domaines ;

8-     Sauver l’économie et les richesses comoriennes : agriculture, pêche, élevage ainsi que le développement des services sociaux : construction des hôpitaux, des écoles, des routes sécurisées, l’organisation  de l’urbanisme et supprimer les bidonvilles en construisant des maisons équipées de tous les moyens humains ;

9-     Lutter pour le retour de l’île sœur de Maoré au sein de l’Unité nationale de Comore.



Vive l’Unité Nationale de Comore ! Vive l’Intégré territoriale de l’archipel de Comore (Maoré * Mwali * Ndzouwani * Ngazidja.)


Le Comore est un seul pays composé d’un seul peuple qui vit dans quatre îles :  Maoré, Mwali, Ndzouwani et Ngazidja, uni par une seule langue, une seule culture et une seule religion qui est l’Islam.