Echos
Les Echos des autorités
 
Les Institutions
Les institutions
 
Partis Politiques
Les Partis Politiques
 
Opinions
Opinions diverses
 
 

 

Politique

DECLARATION COMMUNE
NON A LA LEGITIMATION DU SEPARATISME
NON A LA BALKANISATION DES COMORES
NON A LA CONSTITUTION DU 23 DECEMBRE 2001.

Nous partis politiques comoriens ci-dessous signataires, reconnaissant les volontés déployées par les organisations internationales pour la résolution  de la crise comorienne,

Considérant le projet de constitution paraphé en  l’état par la commission tripartite porte atteinte :

-         aux droits obtenus internationalement par les Comores, au sein  de l’ONU, de l’OUA, de la Ligue Arabe et de bien d’autres organisations,

-         à notre identité historique, culturelle et religieuse,

-         à l’unité, à l’indivisibilité de la République et à l’intégrité territoriale.

 

Nous prenons à témoin les générations présentes et futures de notre désaccord sur ce projet qui n’apporte pas de réponses appropriées à la crise.

En conséquence, nous faisons solennellement appel aux acteurs politiques comoriens et à la communauté internationale, à procéder :

-         au report de la date de la consultation référendaire, 

-         à la révision impérative dudit projet, en associant les différentes organisations comoriennes, conformément à l’esprit de l’accord-cadre du 17 février 2001,  et aux  recommandations de la communauté internationale.

Convaincus que la consultation référendaire du 23 décembre 2001, est la dernière opportunité donnée à la population de s’exprimer dans son ensemble,

Nous faisons appel aux comoriennes et aux comoriens, aux partis politiques et aux organisations civiles de l’intérieur  comme de l’extérieur, à rejeter ce projet fossoyeur de l’unité nationale et de l’intégrité de notre pays.

 

Peuple comorien, ensemble votons NON au référendum du 23 décembre 2001, pour offrir une autre alternative et préserver l’avenir.   

                                                                                             Paris le 12 décembre 2001.

Les partis signataires :
CPAM
, Mohamed Hassanaly
FAR
,      Aliamane Mohamed Elmas
MZINGARA
, Said Said
PRC
, Mohamed Said Abdallah Mchangama
PSN
, Said Ali Mohamed
RDC
, Achirafi Said Hachim
RPC
, Mohamed Zeina,
SHUMA
, Said Ali Kemal
UNDC
, Mohamed Soilihi