Echos
Les Echos des autorités
 
Les Institutions
Les institutions
 
Partis Politiques
Les Partis Politiques
 
Opinions
Opinions diverses
 
 

 

Politique
Déclaration de l'UFPCF,
comité qui soutenait la candidature de Caabi en France 25/04/2006
mise à jour 09/07/2006

Paris le 25 avril 2006

Déclaration
Union des Forces Politiques et Civiles en France pour l’Élection de Caabi ELYACHROUTU, UFPCF (UNDC, NGUZO, Sociétés civiles...)

Le vendredi 21 avril 2006 dernier, la cour constitutionnelle de l’union des Comores a délibéré les résultats définitifs des élections primaires sur l’île comorienne d’Anjouan. Le Candidat qui était parti favoris à savoir monsieur Caabi ELYACHROUTU MOHAMED est déclaré en quatrième position derrière Ibrahim Halidi ABDEREMANE, le candidat soutenu par la mouvance présidentielle de Azali ASSOUMANI.

La requête pour annulation, déposée le 16 avril par le candidat Caabi ELYACHROUTU MOHAMED devant la cour constitutionnelle, au motif que  les conditions dans lesquelles se sont déroulées les élections n’ont pas respecté la loi relative au déroulement des élections, n’a pas produit les effets escomptés. Pourtant, des irrégularités de grande dimension sont constatées notamment dans la région de NYUMAKELE, et de SIMA. Aussi, l’ingérence du président de la république, dans le déroulement des élections, est constatée.

Dans ces conditions, l’Union des Forces Politiques et Civiles en France pour l’élection de Caabi  ELYACHROUTU regrette profondément cette décision de la cour constitutionnelle, mais se tient résolument à le respecter pour l’intérêt de nos institutions et pour éviter un soulèvement populaire qui risquerait de compromettre les élections.

Par ailleurs, le second tour des élections est lancé, avec en lice trois candidats  qui sont AHMED ABDALLAH MOHAMED Sambi, MOHAMED Djaafari, et Ibrahim Halidi ABDEREMANE. Le choix de soutenir monsieur AHMED ABDALLAH MOHAMED Sambi au deuxième tour de l’élection présidentielle de l’union est prononcé officiellement à travers une déclaration du 24 avril signée par monsieur Caabi ELYACHROUTU MOHAMED et ses deux vices-présidents malheureux. 

A son tour, l’Union des Forces Politiques et Civiles en France s’est concertée, et se déclare prête, elle aussi à soutenir le candidat AHMED ABDALLAH MOHAMED Sambi. Elle remercie donc tous ceux qui ont soutenu Caabi et appelle tous ses sympathisants et les Comoriens à voter pour le candidat AHMED ABDALLAH MOHAMED Sambi lors des prochaines élections du 14 mai 2006.

En effet, ce dernier représente pour nous le seul candidat parmi les trois qui est capable de défendre les intérêts des comoriens, à savoir le respect de la démocratie et de nos institutions, la bonne gouvernance, le renforcement de l’état de droit, la liberté de la justice, la lutte contre la pauvreté et le chômage, la sauvegarde de l’unité nationale, la place de la diaspora dans le microcosme politique et économique du pays et une meilleure transparence dans la gestion des affaires publiques de l’état.

C’est pourquoi l’UFPCF appelle tous les démocrates de notre pays à s’unir contre la continuité du pouvoir militaire du président Azali ASSOUMANI qui sera mis sous la tutelle d’Ibrahim Halidi ABDEREMANE. Et la seule façon d’y parvenir c’est de voter tous pour le candidat du changement AHMED ABDALLAH MOHAMED Sambi.

Union des Forces Politiques et Civiles en France
Pour l’élection de Caabi El YACHROUTU

Contacts :
Ahmadou MZE SOILIHI (0663949031)
Ali IDJIHADI (0660803128)
Ufpcf.alyachroutu@yahoo.fr