Echos
Les Echos des autorités
 
Les Institutions
Les institutions
 
Partis Politiques
Les Partis Politiques
 
Opinions
Opinions diverses
 
 

 

Politique

APPEL A L'ARRET IMMEDIAT DE LA VIOLENCE CONTRE LE PEUPLE COMORIEN

Moroni, le 29/08/02
Secrétariat Général de Saïd Ali Kemal

APPEL A L'ARRET IMMEDIAT DE LA VIOLENCE CONTRE LE PEUPLE COMORIEN

Hier, mercredi 28 août 2002 marque un jour noir pour les Comores. Une partie de l'armée, sous les ordres du colonel-président Azali, vient de salir définitivement notre pays en tirant à balle réelle sur un enfant de douze ans et en molestant un cameraman de RFO.
Cette violence, qui prend ses racines dans une crise
politique et institutionnelle éclatée en 1997, et aggravée par le coup d'Etat en 1999 du colonel-président, lui est entièrement imputable.
Elle prouve que la réconciliation nationale n'est ni
malade, ni morte, mais qu'elle n'a jamais eu lieu. Pire, elle dissipe tout espoir de solution réelle à la paralysie institutionnelle, administrative et économique de notre pays.
Après avoir imposé une constitution en partie, sinon
largement, inapplicable ; après avoir annoncé solennellement qu'il comptait uniquement gérer la transition ; après s'être fait nommer à la Présidence de l'Union des Comores suite à un hold-up électoral constaté par de nombreux organes officiels … le colonel Azali montre à notre pays qu'il est prêt à tout, y compris à tuer, pour ne rien céder de son pouvoir.
Cette situation, fermement dénoncée par Saïd Ali Kemal
depuis 1997, et jusqu'à son meeting politique du mardi 20 août 2002, ne peut plus durer. Seul peut y mettre fin définitivement un réveil politique et patriotique de l'ensemble des Comoriens, et surtout de sa classe politique.
Saïd Ali Kemal appelle donc instamment :
1/ au départ immédiat et sans conditions du colonel Azali.
2/ à la constitution urgente d'un gouvernement d'Union
Nationale.
3/ à la tenue d'une élection présidentielle de l'Union :
libre, transparente et démocratique, portant sur l'ensemble des trois îles, de façon à désigner une personnalité reconnue et légitimée par tous.

Telle est la seule issue possible pour notre pays. Dans cet
élan de survie d'un peuple en danger, l'aide de la Communauté Régionale et Internationale nous sera bien évidemment précieuse.

Contact:
Secrétariat Général de Saïd Ali Kemal
Téléphone : +269 73 17 05
Email : presse@pourlescomores.com
 Pour plus d'informations:
www.pourlescomores.com