Echos
Les Echos des autorités
 
Les Institutions
Les institutions
 
Partis Politiques
Les Partis Politiques
 
Opinions
Opinions diverses
 
 

 

Politique

PARTIS ET ORGANISATIONS SIEGEANT AU PARLEMENT

MDP – NGDC
RND – DINO
RDC
FAR
RND – R
FD
DJAWAB
PCDP  DJAMNAZI
ESPOIR 2000
PSN
SHUMA
PCTP
CPRN
MCRN
ACD
PRD MZINGARA
RIDJA
KONGAZI

ASSEMBLEE GENERALE DE L’OPPOSITION NATIONALE

SESSION DU 03 MARS 2001

RESOLUTION N°1

 

L’Assemblée Générale de l’Opposition Nationale Comorienne , réunie le 03 Mars 2001 à Moroni. Examinant la question relative à la désignation du coordonnateur du Comité de suivi prévu au point 27 de l’Accord – Cadre du 17 Février 2001. Considérant que l’Organisation de l’Unité Africaine est l’organisation Régionale habilitée à régler, conformément aux principes fondamentaux  stipulés dans sa charte, à ses différentes résolutions et décisions lui conférant la primauté dans le règlement des conflits en Afrique. Considérant que l’OUA demeure saisie comme coordonnateur du processus de règlement de la crise comorienne jusqu’à son terme, conformément à son mandat conféré depuis 1997 par le Gouvernement légal des Comores. Se référant à l’accord – cadre du 17 Février 2001, notamment en son point 1, qui explicite le rôle primordial de l’OUA dans le processus  qui a abouti au dit accord. Prenant acte également de la déclaration solennelle du Ministre Délégué auprès du Premier Ministre, chargé de la réconciliation, faite le 16 Février 2001 au cours du Forum tenu au palais du peuple du 11 au 1- Février, déclaration selon laquelle la coordination du Comité de suivi ne saurait revenir qu’à l’OUA

                1 / CONFIRME l’OUA dans son rôle de coordonnateur du Comité de suivi pendant toute la période de mise en œuvre de l’accord.

                2 / INVITE le Colonel AZALI et l’Autorité d’Anjouan à s’y conformer.

 

PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE DE L’OPPOSITION NATIONALE

MONSIEUR ABDALLAH HALIFA