Echos
Les Echos des autorités
 
Les Institutions
Les institutions
 
Partis Politiques
Les Partis Politiques
 
Opinions
Opinions diverses
 
 

 

Politique
Le Kiosque du GRITAC N°1

Le GRITAC lance aujourd’hui cette rubrique « kiosque », pour partager avec vous ses découvertes, ses coups de cœur littéraires, artistiques. Pour contribuer à la qualité des débats, particulièrement lorsque sont concernées les questions touchant l’intégrité des Comores, la dignité des comoriens…

Voici, groupés par catégorie, quelques ouvrages que nous avons sélectionnés pour vous.

 

 

I) Contentieux franco-comorien sur Mayotte

 

A.  Mayotte : « Territoire d’outre-mer ou territoire occupé ? » de Pierre Caminade (****)

 

Une conférence de Presse sur la sortie du livre a eu le 28 janvier à Paris, conférence couverte par RFO Paris et co-animée par :

Pierre Caminade, auteur du Dossier noir et directeur de la rédaction de Billets d’Afrique et d’ailleurs (Survie)

Abdou Rahamane Ahmed, codirecteur de Démocratie info, bimestriel de SOS Démocratie Comores, et Président de l’Association pour la démocratie aux Comores

 

Le GRITAC a participé aux débats de cette rencontre, et vous invite à acheter le livre de Pierre Caminade, qui traite avec un grand talent d’un thème qui nous est cher… Voici la présentation de l’éditeur:

« Mayotte : « Territoire d’outre-mer ou territoire occupé ? » En droit international, les Comoriens des trois autres îles sont chez eux à Mayotte. Pourtant, ils en sont expulsés par des gendarmes français…

Aujourd’hui, les nouvelles les plus inquiétantes nous parviennent de cette île de l’Océan Indien, dont l’avenir institutionnel reste incertain. Exacerbée par les harangues du préfet et des élus locaux, la chasse aux Anjouanais y prend des dimensions de plus en plus criminelles : des milices locales sont constituées pour chasser de Mayotte, en toute impunité, les Comoriens non Mahorais…

En arrachant Mayotte à son archipel en 1975, la France a violé la règle internationale du respect des frontières lors de la décolonisation du Territoire des Comores. Condamnée plus de vingt fois par l’ONU, cette situation reste illégale et demeure un facteur important de déstabilisation de l’archipel comorien, qui subit depuis 1997 une crise politique et institutionnelle sans précédent.
 

Ce Dossier noir propose un examen des motivations de la présence militaire française dans cette région. Il analyse le processus de « domtomisation » puis ses conséquences, notamment pour le reste de l’archipel devenu chasse gardée d’une clique de mercenaires, Bob Denard en tête. Enfin, il trace quelques perspectives laissant espérer que la population de Mayotte et des Comores redevienne maître de son destin »

Editeur : AGONE

BP 2326 – 13213 Marseille

www.agone.org

 

B.  « Mayotte : identité bafouée »  de Nassur Attoumani  (***)

 

Un témoignage éloquent sur la richesse culturelle du Peuple comorien en pleine mutation, après une immersion studieuse dans les abysses des us et coutumes comoriens.

Editeur : L’HARMATTAN

 

C.  « Mayotte : l’illusion de la France» d’ Yves Salesse (***)

 

Un ouvrage qui met en garde les autorités françaises contre les travers et les vices cachés du mot « départementalisation».

Editeur : L’HARMATTAN

 

      D.  «La Prévention de Mouvements Sécessionnistes dans un Micro-État :la Médiation internationale aux Comores » de Ali Y. Alwahti (****)

 

Nous recommandons particulièrement la lecture de cet article qui décrit d’une façon assez complète, avec force détails, la situation des séparatismes des Comores.

 

Voici le résumé de l’article :

 

« “Décolonisation inachevée”, “coups d’état”, “corruption”, et tout récemment “sécession” et “rattachement”; autant de termes souvent employés pour décrire la situation politique et économique qui caractérise les vingt-cinq dernières années aux îles Comores.  Le mouvement sécessionniste né sur l’île d’Anjouan en 1997 n’a fait qu’accélérer la chute d’un micro-état en quête d’un développement qui n’a jamais pu décoller depuis l’indépendance du pays en 1975. Sous couvert d’une médiation internationale parfois hésitante, la réconciliation nationale engagée à travers les accords de 2001 aux Comores s’est heurtée à un bon nombre d’obstacles quant à son application. L’auteur analyse les causes, origines et conséquences de la double crise institutionnelle et sécessionniste engendrée par la vague indépendantiste Anjouanaise et le coup d’état d’avril 1999 aux Comores. L’étude examine le rôle et la performance des principaux médiateurs internationaux, à savoir l’Organisation de l’Union Africaine et l’Organisation Internationale de la Francophonie, dans la résolution du conflit. L’auteur termine sur une brève discussion des problèmes liés à la mise en oeuvre effective de la plate-forme sur la réconciliation nationale. »

 

L’article est disponible sur le Web à l’url suivant : http://www.american.edu/sis/sword/Current_Issue/current_issue.html

 

 

II) Histoire
 

  « Flamme vive éblouit mais ne dure » de Tabibou Ahamada et Abdourahmane Moussa

traduit par Kari Ngama (***)

 

Cet ouvrage retrace les intrigues royalistes dans les régions de Mbadjini, période 1879 – 1889…

 

Editeur : L’HARMATTAN

Editeur : DJAHAZI

Se trouve aussi chez « PRESENCE AFRICAINE» - 25 rue des écoles Paris 5.

 

 

III) Economie
 

« le franc comorien » de Abal’Anrab Abdou Chacour (***)

Editeur : L’HARMATTAN 

 

 

IV) Culture
 

A.  « Comores: l’enclos ou une existence en dérive » de Mohamed Chamsoudine (***)

 Les usages traditionnels sont passés au peigne fin à travers un diptyque comoro mauricien.

Editeur : KOMEDIT

 

B.  « Contes traditionnels de Mayotte : nos ancêtres … les menteurs» de Nassur Attoumani (***)

Editeur : L’HARMATTAN

 

 

Le GRITAC (Groupe de Réflexion pour l’Intégrité de l’Archipel des Comores)

Ce 31/01/2004

 

Vos remarques et commentaires sont les bienvenus. Ecrivez – nous à l’adresse ci-dessous ;

E-mail  :            Gritac_2000@yahoo.fr