Echos
Les Echos des autorités
 
Les Institutions
Les institutions
 
Partis Politiques
Les Partis Politiques
 
Opinions
Opinions diverses
 
 

 

Politique

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 02-01
DE L’OBSERVATOIRE DES ELECTIONS

Depuis 1990, plusieurs pays africains dont les Comores, se sont engagés dans un processus de démocratisation. Certes ce processus n’a pas entièrement abouti dans la plupart des pays, toutefois il constitue une rupture importante dans l’histoire politique du continent et l’histoire politique des Comores.

La tenue régulière d’élections libres et équitables constitue le point culminant de tout processus démocratique. Mais la tenue de ces élections est souvent difficile en raison des réticences et des embûches du pouvoir en place. Pour éviter ces multiples difficultés, le recours à l’observation des élections est considéré par la communauté internationale, comme une garantie d’un bon déroulement d’une élection.

Plusieurs pays africains disposent des « observatoires des élections » et les Comores qui s’engagent dans un long processus électoral dans le cadre de la mise en place du nouvel ensemble comorien, ne disposaient pas d’une telle structure nécessaire pour encadrer l’observation nationale et internationale. Pour palier ce vide institutionnel, des jeunes cadres issus essentiellement du secteur privé, des magistrats et avocat ont décidé de créer en janvier 2002 un « Observatoire des élections ».

L’observatoire des élections, est une association apolitique qui a des objectifs multiples, notamment de veiller au bon déroulement des différentes élections, nationales, régionales et municipales qui se déroulent aux Comores, de fournir des observateurs nationaux ou internationaux qui veilleront au bon déroulement des élections et de participer à la campagne médiatique en vue de sensibiliser les citoyens comoriens à s’inscrire sur les listes électorales et à participer aux élections. L’Observatoire des élections s’est donné pour objectif également de travailler en étroite collaboration avec la Commission Nationale Electorale Indépendante et d’Homologation (CNEIH) en vue d’organiser dans les meilleures conditions les différentes élections dans la transparence et l’équité. Pour mieux assurer leur rôle, l’Observatoire demande à ses membres, l’impartialité, la transparence, l’honnêteté intellectuelle et la neutralité. Ainsi, l’appartenance à l’observatoire est incompatible avec l’appartenance à un parti politique.

Le bureau exécutif provisoire élu à l’issue de l’Assemblée Générale constitutive de l’Observatoire est ainsi composé :

- M. Ismaël SAADI : Président de l’Observatoire

- Mlle Sitti Mounayat Soilihi : Secrétaire Générale

- M. Ali Mohamed Farouk : Contrôleur

- M. Moudjmal Mohamed Issa: Trésorier

En vue d’assurer une couverture de ses activités sur l’ensemble des îles, l’Observatoire des élections dispose d’ une antenne à Mohéli dirigée par un magistrat et une autre antenne sera mise en place très incessamment dans l’île d’Anjouan

Pour les prochaines échéances électorales, l’observatoire s’est donné pour objectif immédiat de se faire reconnaître par les différents partenaires, de vulgariser la loi électorale, de s’assurer du bon déroulement des inscriptions dans les listes électorales, de la bonne tenue de campagne électorale et surtout de l’ organisation efficiente des consultations électorales Pour la réussite de ses différentes activités, l’observatoire compte sur l’apport et le soutien des différents partenaires nationaux et internationaux afin de pérenniser et de rendre autonome la structure dans le but de renforcer l’Etat de droit aux Comores.

Fait à Moroni le 19 février 2002

Le Bureau Exécutif