Presse

Retrouvez ici une liste la plus complète possible des journaux et magazines

Travelling sur la presse écrite comorienne

Histoire de la presse comorienne

Les difficultés de la presse Comorienne, financement, lectorat restreint, liberté d'expression, mainmise des pouvoirs...

L'Organisation Comorienne de la Presse Ecrite (OCPE)

 
Résumés de dépèches d'agences

 
Le président Azali promet d`aider les médias comoriens
 
 

Radio
les stations de radio

 

Télévision
les chaines de télévision

Inauguration de la Télévision Nationale Comorienne
  
 Divers

La liberté de la presse aux Comores en 2002 (Rapport RSF)

La liberté de la presse aux Comores en 2004 (Rapport RSF)
 

 

 

Media : Presse, Radio, Télévision
Le président Azali promet d`aider les médias comoriens


Dépeche d'AngolaPress du 06 01 2005

Le président Azali promet d`aider les médias comoriens


Moroni, Comores, 06/01 - Les autorités des Comores soutiendront le développement de la presse dans l`archipel, a assuré mercredi le président Azali Assoumani au cours d`une rencontre avec des représentants des journalistes qu`il recevait au palais de Beit Salam à Moroni.

"Le gouvernement de l`Union fait de son mieux pour respecter le droit à l`information et à la liberté de la presse", a dit M. Azali, relevant avec fierté qu`aucun journaliste comorien n`est actuellement privé de sa liberté.
A cette occasion, le président Azali s`est présenté comme un allié de la presse, qu`il a déclaré ne pas craindre. D`ailleurs, a-t-il dit, sa présence à la tête du pays devrait être considérée par les journalistes comme une opportunité pour contribuer à développer les médias compte tenu du fait qu`il reconnaît la nécessité des médias dans l`effort du développement.
On note qu`en Grande Comore, les radios périphériques et les télévisions communautaires jouissent d`une grande liberté. Samedi dernier, par exemple, Djabal-TV a organisé sur son plateau un débat contradictoire entre l`ancien Premier ministre Hamada Madi Boléro et actuel PDG de l`Office de radiotélévision des Comores et le premier vice-président de l`Assemblée de l`Union, Youssouf Said.

Les éditoriaux au vitriol de Radio Ngazidja, proche du président de l`île du même nom, descendent régulièrement en flammes le président de l`Union et les membres du gouvernement, accusés "d`étouffer" l`île.
En revanche, la radio nationale ne diffuse que les opinions favorables aux thèses des membres du gouvernement de l`Union, ce qui fait dire à certains professionnels que la station est "verrouillée".

Quant à la presse écrite, depuis la disparition du premier quotidien, "Le Matin des Comores", suivie de celle de "La Gazette des Comores" à cause des coûts de production trop élevés, le seul paraissant régulièrement aujourd`hui aux Comores est l`hebdomadaire gouvernemental "Al-Watwan".
"La Gazette des Comores" est revenue dans les kiosques la semaine dernière, mais sous forme hebdomadaire, tandis qu`à Anjouan, le journal indépendant "Al fadjir" reste suspendu depuis longtemps