Généralités
Venir aux Comores : les précautions sanitaires 

Comores : la  santé en quelques chiffres 

Le système de santé des Comores 

Réglementation de la santé 

La carte sanitaire des Comores 

Les structures sanitaires 

Les pharmacies et laboratoires 

L’école de la santé 

La protection sociale 

Les projets comoriens santé ou assimilés 

Les organisations présentes aux Comores 

L’aide au développement sanitaire 

Comores : la santé par thèmes 

La santé à Mayotte 

Les formations santé 

L'annuaire téléphonique santé 

Les liens utiles 

Urgence 

Expatriés et expatriation
 
Thèmes et Projets soutenus par MWEZINET
Les Collectes Humanitaires de médicaments  

La recherche sur le Paludisme - Appel d'offres 

Le Paludisme d'importation chez les enfants Comoriens 

Emissions de Radio : Migrants contre le SIDA 

Etats Généraux de la Santé 06- 09 novembre 2001 

 
 Newsletter

 
Newsletter n°1

 

 Archives de la Santé

 

 

La Santé aux Comores
Shiwe

 

Le contexte du pays :

 

La population handicapée :

 

La finalité de l’association :

 

Les objectifs de l’association :

 

Les moyens à mettre en œuvre :

 

L’historique des réalisations :

 

Les activités à poursuivre :

 

L'avenir de Shiwe :

 

L'aide qui peut être apportée :

 

Les coordonnées aux Comores :

 

Le correspondant en France :

 

Le compte bancaire aux Comores :

 

Le soutien politique et moral :

 

 

Contexte du pays :

 

L'archipel des Comores se situe en plein Océan indien, entre la côte nord ouest de l'île de Madagascar et le Mozambique de l'Est africain. Il est composé de quatre îles, dont trois (Grande Comore, Anjouan et Mohéli) forment la République Fédérale Islamique des Comores. Le pays est reconnu comme étant un des plus petits et des plus pauvres du monde, et il traverse actuellement une crise institutionnelle et économique très sévère. On y dénombre environ 500 000 habitants répartis sur les 3 îles. On y pratique à 100% la religion musulmane.

 

 

Population handicapée :

 

Une enquête effectuée par une équipe de Handicap International en 1988 a pu dénombrer 2 386 handicapés moteurs, dont 1 306 en Grande Comore, 950 à Anjouan et 130 à Mohéli. La prévalence moyenne est de 0,6%. Handicap International fait remarquer cependant que cette liste n'est pas exhaustive en raison de nombreux freins culturels ou bien par pudeur, par honte ou ignorance.

Selon les normes de l'OMS, le nombre des handicapés moteurs pourrait atteindre 7 155 personnes.

On peut estimer que 30% des handicapés moteurs sont appareillables.

 

 

Shiwe a pour finalité :

 

L'amélioration des conditions de vie psychologiques, sociales et économiques de handicapés.

 

 

Shiwe a pour objectifs :

 

Regrouper les handicapés autour de projets communs et d'activités de loisirs et de développement de leurs conditions de vie.

Rendre les handicapés le plus autonomes possible.

Sensibilisation des populations et des institutions sur les problèmes et la vie des handicapés.

 

 

Shiwe veut mettre en oeuvre les moyens suivants :

 

Organiser des structures d'accueil pour des activités de formation, culturelles, sportives et de loisirs,

Favoriser et promouvoir la mise en place de services de soins et d'appareillage aux handicapés moteurs.

Mettre en oeuvre des formations professionnelles et/ou qualifiantes.

Préparer des projets pour une insertion économique des handicapés dans la vie active.

Mettre en place des systèmes de mutualisation pour les handicapés en général et des caisses de solidarité pour les handicapés indigents.

Prendre des contacts avec des organismes locaux ou Internationaux.

 

 

Historique des réalisations de Shiwe :

 

Les handicapés comoriens sont sortis vainqueurs en avril 1992 d'une compétition qui a eu lieu sur l'île de la Réunion et rassemblant des réunionnais, des français de Mayotte et de la Guadeloupe, des mauriciens, et des comoriens. Ces derniers nous ont ramené 15 médailles d'or, 8 médailles d'argent, 2 médailles de bronze et 5 coupes.

De juin 1992 à juin 1993 Shiwe a monté une équipe de football composée d'handicapés. cette équipe a effectué des tournées sur la grande Comore pour sensibiliser les populations et dans l'objectif de rassembler les handicapés.

Chaque année, de 1992 à 1995, l'association a participé aux défilés et aux manifestations des journées de commémoration de l'indépendance du 6 juillet.

En mai 1993 Shiwe a participé à l'organisation de la journée de la francophonie.

En Juin 1993 l'association a inauguré son programme de réinsertion socio professionnelle en envoyant en formation des handicapés: 4 en ateliers de menuiserie, 2 en atelier de soudure, 1 à l'école ménagère, 1 en secrétariat, 1 en cordonnerie.

Participation de Shiwe à un séminaire à Kampala, en Uganda, ayant pour thème « Le leadership et le développement des personnes handicapées », qui s'est déroulé du 28 mars au 3 avril 1993.

En août 1994, 2 handicapés ont participés aux jeux de la francophonie à Paris.

Shiwe a envoyé en novembre 1994 un handicapé à Madagascar pour y suivre une formation en électro froid.

De 1993 à 1995, trois handicapés ont bénéficié d'une formation en artisanat, dans le cadre d'un projet d'artisanat proposé par Handicap International et financé par le Centre Canadien d'Etude et de Coopération Internationale (C.E.C.1.).

En décembre 1995 l'association Shiwe reçoit en donation du Gouvernorat de Grande Comore un petit local vide qui reste à réhabiliter et à aménager.

Au courant du mois de juin 1996 l'association reçoit une dotation en produits alimentaires provenant du Programme Alimentaire Mondial (P.A.M.) dont 1838 handicapés ont bénéficié. La répartition de ces vivres a nécessité une large tournée dans le pays et a permis d'effectuer un nouveau recensement.

Les autorités comoriennes bénéficient en Janvier 1998 d'un don de riz de la coopération française dont une partie est attribuée aux handicapes grâce à l'action de Shiwe.

En 1998 l'association participe aux jeux des îles de l'océan indien à la Réunion.

Shiwe obtient en 1998 qu'un handicapé soit recruté à la fonction publique pour occuper au Commissariat de affaires sociales le poste représentant et chargé d'affaires des personnes handicapées.

L'association Shiwe a pris en charge en 1998 les soins concernant 32 handicapés indigents.

 

 

Activités à poursuivre ou à envisager :

 

Multiplier les manifestations sportives pour fédérer les handicapés, les recenser en continu, et développer leur intégration sociale.

Poursuivre la recherche de moyens techniques et financiers pour réaliser les appareillages des handicapés, surtout en ce qui concerne les appareillage coûteux et ceux qui pourraient être utilisés pour les sportifs de haut niveau.

Collecte nationale et internationale de produits divers (nourriture, vêtements, jouets... ) qui seront re-conditionnés en atelier puis en partie revendus et en partie distribués aux handicapés indigents.

Aménager le local de Shiwe pour y installer une salle d'alphabétisation et de scolarisation, une salle de formation professionnelle, une salle de réunion et de loisirs et un atelier de travail.

Développer l'insertion socio professionnelle en cherchant les moyens de former les handicapés et en organisant des projets d'insertion économique.

 

 

L'avenir de Shiwe :

 

L'association Shiwe a beaucoup oeuvré en peu de temps, surtout si l'on tient compte des difficultés du pays, de la quasi absence d'aide extérieure, du manque de formation de ses adhérents et de leur faible niveau d'étude. Cependant aux Comores il est vrai que les handicapés jouissent de la solidarité très forte des populations. Malgré tout, J'association Shiwe a besoin de retrouver un nouveau souffle qui pourrait venir d'aides extérieures s'exprimant tant en termes de conseils et de dons qu'en tennes financiers.

 

 

L'aide qui peut être apportée à Shiwe :

 

Des conseils des organisations internationales. Des matériels pour son atelier et en particulier pour l'appareillage. Des fauteuils roulants et autres équipements coûteux spécialisés (handisport, basket, course…). Une aide financière pour l'aménagement de son local. Des collectes internationales de produits divers (nourriture, médicaments, vêtements, jouets... Des livres scolaires, culturels et ludiques. Des appareils obsolètes en Europe peuvent être très utiles aux Comores (ordinateurs, machines à écrire., calculatrices... ). Des formations et des bourses d'étude à l'étranger pour des handicapés des Comores. Des échanges culturels avec d'autres associations d'handicapés. Des aides pour participer à des compétitions sportives internationales.

 

 

Les coordonnées de l'association « Shiwe »aux Comores

 

Mr ALI M'MADI, Secrétaire Général

Soudjaouma - Vouvouni - Bambao

B.P. 1570 MORONI COMORES

 

Mr AHAMADA YOUSSOUF, Trésorier Général

Hantsambou - Itsandra

B.P. 614 MORONI COMORES

 

REPUBLIQUE FEDERALE ISLAMIQUE DES COMORES

MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

Monsieur MOHAMED ZEINE, Directeur Général Adjoint Jeunesse et Sports

Tél. domicile: (00 269) 73 21 19 ;  Fax: (00 269) 73 32 01

 

 

Correspondant de l'association en France :

 

Monsieur Jacques LEROY, 10 route de Meulan, 78 440 Montalet le Bois

Tél :  06 17 10 30 14 ;  E-Mail : jacques.leroy11@wanadoo.fr

 

 

Les coordonnées du compte bancaire de l'association aux Comores :

 

BANQUE POUR L'INDUSTRIE ET LE COMMERCE - COMORES

Compte 33 110 277 P Association SHIWE B.P. 631 Moroni, Comores

 

 

Le soutien politique et moral apporté à SHIWE :

 

Extrait du discours du Colonel AZALI ASSOUMANI, Chef de l’Etat des Comores, prononcé le 6 juillet 2000 à Beit Salam, à l’occasion du 25ème anniversaire de l’indépendance des Comores :

 

« Nous devons appuyer et d’une façon très sincère l’association des personnes handicapées SHIWE ;  poursuivre le recensement des handicapés des Comores et mettre en place une unité de formation professionnelle pour les personnes handicapées ».