Les sports

Le Club de Taekwondo de Grande Comore

La Fédération Comorienne de basket ball
Cherche des jeunes talents

 

Les Figures du Sport
Malala un des plus grands footbaleurs Comororiens

Les Comores représentées au championat du monde de pétanque

L'équipe de France de Handball championne du Monde

Djaffar HADHARI
 
Bourse aux initiatives pour le Sport aux Comores
 
Les Succès des Comores
Les Comores remportent le tournoi des îles de l'Océan Indien en Egypte
 
Les Comores aux Jeux des Iles de l'Océan Indien
 Un article de MASIWANET
 
Le Sport dans les îles
Où en est le Sport Mohélien
 
Marathon de Maurice
 
Sport
Les 7 ème jeux de l'Océan indien
mise à jour 22/04/2007

Article transmis par Ibrahim Yahaya
A lire dans
http://www.clicanoo.com/article.php3?id_article=153763


Réunion et Madagascar dans le même groupe aux jeux des îles


Le Conseil International des Jeux des îles, réuni en travaux à Tananarive, a planché sur les derniers préparatifs administratifs et techniques et surtout a procédé au tirage au sort des premières rencontres en sports collectifs.
[16 avril 2007]

À 115 jours de l’ouverture des 7e Jeux des îles de l’océan Indien, les premières pistes sportives se mettent en place. Depuis hier matin, footballeurs, volleyeuses et volleyeurs ainsi que basketteuses et basketteurs savent ce qui les attend au premier tour. En basket-ball, les premières entrevues se présentent favorablement pour La Réunion, puisqu’aussi bien les filles que les garçons seront opposés aux Comoriens et aux Mahorais. En volley-ball, la plus forte opposition aux Réunionnaises viendra des Seychelloises tandis que chez les garçons, elle émanera des Mauriciens. Enfin en football, nos troupes affronteront, d’entrée, celles des Comores et de Madagascar. Les deux premiers seront qualifiés pour les demi-finales et il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre mesure. Cependant, la mission réunionnaise ne sera pas facile. Les Malgaches battus (aux tirs aux buts) par La Réunion en finale des Jeux à Saint-Pierre en 1998, seront plus que redoutables à domicile, surtout qu’ils sont complètement passés à côté de leur sujet il y a quatre ans à Maurice. Dans le même temps, les Réunionnais devront éviter le couac retentissant de 1990 au stade Mahamashina de Tananarive lorsqu’ils avaient concédé une défaite en match d’ouverture face aux... Comoriens avant d’être éliminés dès le premier tour après un match nul face à... Madagascar. Les Mauriciens, vainqueurs de la dernière édition des Jeux chez eux, face aux Réunionnais, ont théoriquement un premier parcours plus facile. Toute la question est de savoir à quel stade ils croiseront le fer avec la Réunion et Madagascar cette année.

Le CIJ chez le premier ministre

La séance des tirages au sort a constitué l’essentiel des travaux de la matinée de dimanche, mais les grandes effervescences mentales de cette dernière réunion de travail avant l’ouverture du 9 août, ont été enregistrées vendredi et samedi. “Vendredi, nous avons finalisé les modalités administratives et techniques, par exemple le contrôle antidopage, la restauration, les accréditations, le transport, les dispositions protocolaires, l’accueil des délégations, les cérémonies d’ouverture et de clôture, la sécurité et l’hébergement,” expose Daniel Nicolle, vice-président du Comité Régional Olympique et Sportif de La Réunion et membre du Conseil International des Jeux. À propos de l’hébergement, les travaux de réhabilitation du lycée d’Alarobia ont connu un coup d’arrêt avec les cyclones à répétition qu’a essuyés Madagascar entre janvier et mars, mais à en croire Daniel Nicolle, l’optimisme reste de mise. “Les délais seront respectés,” assure-t-il. Dans ce même secteur d’Alarobia, au stade d’athlétisme, la piste en tartan est actuellement en pleine réfection tandis que l’agrandissement des tribunes se poursuit. Les membres du CIJ sont d’autant plus confiants qu’ils ont été reçus par l’actuel premier ministre malgache samedi matin. “Il nous a assurés de l’engagement et de la détermination de son gouvernement afin que ces Jeux soient une réussite pleine et totale,” rapporte encore Daniel Nicolle. Paroles de gouvernants...

football
-  Poule A : Maurice, Mayotte et Seychelles
-  Poule B : Réunion, Madagascar et Comores

Basket-ball féminin
-  Poule A : Réunion, Comores, Mayotte
-  Poule B : Madagascar, Maurice et Seychelles

Basket-ball masculin
-  Poule A : Réunion, Comores et Mayotte
-  Poule B : Madagascar, Maurice et Seychelles

Volley-ball féminin
-  Poule A : Madagascar et Maurice
-  Poule B : Réunion, Mayotte et Seychelles

Volley-ball masculin
-  Poule A : Réunion, Maurice et Comores
-  Poule B : Madagascar, Seychelles et Mayotte
 

Article transmis par Ibrahim Yahaya
A lire dans
http://www.lexpressmada.com/display.php?p=display&id=6819

7è Jeux des îles - Echos


 
Christian Marty conseiller technique
En sa capacité de responsable de la coopération francaise a madagascar, Christian Marty agit comme le conseiller technique du COJI. Il occupe les mêmes fonctions auprès du ministère des Sports malgaches. De par son expérience, celui qui avait été par le passé Directeur technique national (DTN) de volley-ball à Maurice apporte donc son expertise au niveau de l’organisation globale des prochains Jeux, mais aussi de la préparation des sportifs à travers la coopération francaise principalement.
Augmentation confirmée des frais de participation
La demande du COJi pour une majoration des frais de participation a été acceptée par le CIJ. L’augmentation est l’ordre de 5 euros par sportif et aussi par dirigeant quotidiennement. Une hausse qui passe donc de l’ordre de 25 euros pour les athlètes et de 30 euros pour les officiels. C’est une décision qui ne fait pas des heureux puisque cette mesure vient donc boulverser à quatre mois des jeux, le budget déjà pressenti de chaque pays. Pour Maurice, cette majoration des charges représente un surplus d’environ 19 800 euros, soit plus de Rs 800 000 pour une délégation de quelques 500 personnes.
Maldives présents dans trois disciplines
Les Maldives n’ont toujours fait part au CIJ de l’engagement quantitatif de leur délégation lors de cette sixième réunion qui a pris fin dimanche. Selon Ibrahim Ahmed Manik, membre du Comité Olympique des Maldives présent à la réunion du CIJ, il a expliqué que son pays n’a pas encore décidé du nombre d’athlètes qui participera aux Jeux en août prochain. “En revanche, je peux confirmer notre participation dans trois disciplines, a savoir, l’athlétisme, le tennis de table et la natation. Mais concernant le nombre d’athlètes, les Maldives donneront une réponse finale vers la fin de ce mois. ”
Rappelons que les six autres pays avaient déjà fait part au CIJ de l’engagement quantitatif de leurs délégations respectives le 8 décembre dernier, jour du dernier délai.
Assurer le suivi
Les membres du CIJ ont fait une demande auprès du COJI afin que ce dernier maintienne une relation permanente avec eux pour ce qui est de l’avancement des différentes tâches relatives aux sites. Le COJI devra cependant au fur et a mesure que les travaux s’achèvent leur assurer un suivi permanent. Le président du CROS de la Reunion, Jean-Francois Beaulieu, a signifié son intention de venir a Madagascar au début du mois de juillet afin de préparer l’arrivée de sa délégation. Le CIJ lui a alors demandé de faire un petit constat de la situation durant son séjour.
La délégation réunionnaise a par ailleurs quitté Madagascar hier, quelques minutes après la réunion. Les autres délégations quitteront la grande île aujourd’hui. Seules les Comores rentreront demain.
Par ailleurs, la prochaine réunion du CIJ a été fixée le 8 aout, soit la veille du coup d’envoi des Jeux avec la cérémonie d’ouverture.
Les couleurs de Mayotte officialisées
Mayotte a proposé les couleurs orange, noir et blanc pour les maillots de ses athlètes. Cette proposition a été entérinée par le CIJ qui a rappelé que l`hymne de Mayotte sera celui des Jeux. Pour rappel aux derniers Jeux à Maurice, les Mahorais avaient participé sous les mêmes couleurs que La Réunion, formant ainsi France Océan Indien.