Les sports

Le Club de Taekwondo de Grande Comore

La Fédération Comorienne de basket ball
Cherche des jeunes talents

 

Les Figures du Sport
Malala un des plus grands footbaleurs Comororiens

Les Comores représentées au championat du monde de pétanque

L'équipe de France de Handball championne du Monde

Djaffar HADHARI
 
Bourse aux initiatives pour le Sport aux Comores
 
Les Succès des Comores
Les Comores remportent le tournoi des îles de l'Océan Indien en Egypte
 
Les Comores aux Jeux des Iles de l'Océan Indien
 Un article de MASIWANET
 
Le Sport dans les îles
Où en est le Sport Mohélien
 
Marathon de Maurice
 
Sport
MALALA - Un des plus grands footbaleurs comoriens nous a quitté

Inhumation de l'ancien international comorien de football Malala
EXTRAIT DU JOURNAL COMORES-INFOS, n° 76 du 1er décembre 2002

Une foule nombreuse, composée essentiellement de sportifs, a assisté, vendredi 22 novembre matin, aux obsèques de l'ancien gardien de but et entraîneur de football comorien, Malala, dans son village de Dembéni. L'ancienne célébrité comorienne avait été terrassée par une crise d'asthme la veille, jeudi 21 novembre. Exceptionnellement, la prière mortuaire a été dite dans un stade et non à la mosquée. L'imam Dini Charif, lui-même a dû suivre le public qui lui a demandé de diriger cette prière au stade de Dembéni puisque "c'est ce qui ferait plaisir au disparu".

Décédé à l'âge de 70 ans environ, Malala était l'un des tout premiers internationaux comoriens de football. La mémoire collective garde de lui l'image un gardien de but hors pair ayant dominé les stades dans les années 60 tant à Madagascar - où il était né -, qu'aux Comores. "Il fait partie du club restreint des plus grands sportifs comoriens du siècle dernier avec Bako Djouff et Abdllah Goli", affirme un ancien footballeur venu lui rendre un dernier hommage.

Ibrahim Abdourahim Charif de son vrai nom, Malala avait débuté à Madagascar avant de jouer aux Comores dans les grandes équipes d'alors : l'AjC, Comores Sports, Onze rapid. Après sa carrière de goal, il est resté longtemps dans les stades en tant que formateur.

Selon Hassane Moindjié, chroniqueur sportif reconnu, tous les meilleurs goals des Comores des dernières générations sont passés entre les mains de Malala. Ainsi en est-il du gardien Hondie, considéré comme l'un de ses meilleurs élèves.

-------------------------------------------------------------------------------------------

Réactions suite au décès de MALALA

--------------------------------------------------------------------------------------------

IBRAHIM ABDOURAHIM DIT MALALA NOUS A QUITTE CE SOIR A MORONI .
LES OBSEQUES AURONT LIEU DANS SON VILLAGE NATAL DEMBENI DEMAIN VENDREDI A 10H

MES CONDOLEANCES A TOUS LES SPORTIFS COMORIENS

C'est aussi un humouriste autodidacte qui nous a quitte.
Malala a ete surtout l'ecole ambulante des gardiens de but comoriens.Sans
murs ni subventions il a tout donne de ce qu'il avait en lui a Ondiye pour
ne citer que celui la ce qui empecher la selection nationale des Comores
d'encaisser plus de buts que prevu dans le cadre des jeux des Iles de
l'Ocean Indien.
Il m'appelait "masuruwali", pas parce que j'ai rate un coup d'etat, mais
simplement parce que je m'entrainais en pantalon dans son SOTEMA de Moroni.
Si Malala n'aura pas de monument, lui meme en est un!
Malala mgu namlaze pvadjema!
A.M (Ali Mroivili dit NAPALO)

Paix à l'âme de cet homme qui a tant donné pour le sport comorien, sans jamais rien demander en retour.

Salim ABDALLAH