Troupes Théatrales
 
Théatre Djumbé

Les Jeunes Colombes 

Le 4ème Sourire des Comores

Théâtre National des Comores

Compagnie O Mcezo*
 
Pièces

Renard a volé M. Le Président 

Masihou Mtsana 

L'Esprit du Bangwé  

L'Esprit du Bangwé revisité 

Dialogue de sourds ou Malentendu 

Un Parcours 

Pauvres Comores

Tomber du ciel 

Attention à ta Robe 

Curumi 

Esprit de Transhumance

Épilogue des noyés du kwassa-kwassa

L’Afrique dans la main du diable
 

Le Théatre Comorien

Tombé du ciel
mise à jour 02/01/2007

TOMBE DU CIEL
par Abderemane SAID MOHAMED (Wadjih)

 

Cette pièce est désormais disponible
aux éditions PLUMES LIBRES

TOMBE DU CIEL
(Abderemane SAID MOHAMED (Wadjih), PLUMES LIBRES, 2007, p)

LA PIECE
"Tombé du ciel" est une confrontation existentielle entre l'alibi du destin et la question de la responsabilité; responsabilité individuelle des parents dans le devenir de leurs enfants (aux Comores).
Révolte, larmes, interrogations, mal être, crise existentielle...
Le tout se résume peut-être dans cette réplique du jeune Tamou qui du haut de ses dix sept ans demande: Pourquoi suis-je né? Pourquoi ne m'a t-on pas laissé là où j'étais si toutefois j'étais quelque part?
Question indicible, question blasphématoires... aux oreilles de ces parents dont la logique irréprochable, produit de la culture globale, est: Tu devais naître est tu es né. Tout ce qui arrive est la volonté de Dieu... Ma misère est-elle la volonté de Dieu? s'emporte Tamou...
Mais entre la sagesse et la folie, il n'y a qu'un pas.
Tamou le découvrira comme toute sa famille.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'expérience quotidienne de la misère fait-elle perdre la raison ou, au contraire, fait-elle acquérir une certaine sagesse ? Encore, faut-il pouvoir tracer une frontière entre la folie et la sagesse. En tout cas, le jeune Tamou, fou ou sage, accuse son père de l'avoir mis au monde, de l'avoir précipité en enfer. Il le rend entièrement responsable de sa misère, de son désespoir, de sa vie qu'il compare lui-même à celle d'un chien. Ses frères et sœurs font alors bloc derrière des parents qui ne cessent de prendre l'alibi de la volonté divine, ou du destin pour justifier la naissance de leurs douze enfants. Dieu est le responsable tout désigné d’un destin que Tamou attribue plutôt à son père. Face à ce garçon qui accuse celui qui lui a donné la vie, face à ce garçon qui balaie d'un revers de main l'idée d'un destin qui aurait fait de lui, une misérable créature, sa famille reste démunie. Et si toute l'agitation de ce jeune homme était due à l'emprise d'un mauvais esprit, d’un djinn ?
Après Dieu et le destin, ce sont les mauvais esprits qui sont rendus responsables du mal-être de Tamou.
L'AUTEUR
Abderemane SAID MOHAMED (Wadjih)
La première version a été jouée à: 
Alkamar
Alliance
française de Mutsamudu
Domoni Anjouan. 1991

La deuxième version a été jouée à:
Tsidjé, 2000
Titre: Tombé du ciel

Auteur: Abderemane SAID MOHAMED