La société Comorienne et son organisation
la société 

la famille 

les femmes 

Les droits de la femme comorienne

Les enfants placés : une situation préoccupante

Journée Mondiale de la femme  :
Discours de la représentante des etudiants comoriens en egypte 2004
Discours Melle Koubrat Ahmed BOURHANE 2003
Discours M. Nourdine MOHAMED 2003

Le Réseau National Femmes et Développement

Journée de la Femme 2009 : les mariages forcés aux Comores
 
Les Traditions
les grands mariages - généralités 

Le déroulement du Grand Mariage

La terminologie du Grand Mariage 

Les fiancailles et le Grand Mariage 

Le Grand Mariage, une valeur sure qui perdure 

Discussions sur le Grand Mariage, son utilité, son coût, les équilibres et déséquilibres économiques qu'il engendre

Le Grand Mariage de l'indignité par Soeuf Elbadawi

le masque de beauté 

les vêtements

 
Les Jeux Traditionnels
le jeu du Mraha  
 
L'organisation de la cité
les places publiques ou Bangwe

Places Publiques vues par l'UNESCO
Public Places as seen by UNESCO
 
Les Comoriens en France et ailleurs

La Place des jeunes issus de la diaspora

Coutumes et société de consommation
 
Polygamie : Vivre avec deux femmes à la Réunion
 

Société et tradition aux Comores

Identité Comorienne et Vie en France
mise à jour 1999

OPINION:

De retour de vacances à Marseille , j'ai eu la chance de discuter avec un jeune homme du nom de Mboussoury qui entre autres activités anime COMORES MAG.
Il m'a beaucoup appris et a certains égards effrayé lorsqu'on nous avons abordé le problème  de la jeunesse comorienne à Marseille .Voici !

           - Délinquance rampante
           - emprisonnements en hausse
           - absence de communication entre les générations
           - Cellules familiales décomposées

L'une des raisons invoquées est une perte totale d'identité .Ces jeunes savent à peine baragouiner le comorien , communiquent peu avec leur grand mère ou grand père (qui ne parlent pas français la plupart du temps)
Il est des familles qui pensent qu'en reniant leur identité comorienne , en parlant uniquement "français "  à la maison  on donne au jeune les meilleures   chances de réussite . 


On sait aujourd'hui que cela est une erreur ( "un arbre  ne pousse pas avec les racines d'un autre arbre, n'est ce pas ?") .Les études montrent que ce sont les enfants qui maîtrisent les traditions de leurs parents  qui sont les
plus  solides psychologiquement et les mieux armé pour réussir.
Mboussoury et d'autres sont désespérés  de cette situation qui condamne toute une génération a la singerie et  à un mimétisme ravageur .
Mboussoury et d'autres essaient d'agir  à leur manière .
Certains d'entre vous  sont parents .Je formule le voeu que pour commencer , nous pensions tous à ces racines qui nous relient tous d'un fil solide mais invisible


SOILIHI Zilé