La société Comorienne et son organisation
la société 

la famille 

les femmes 

Les droits de la femme comorienne

Les enfants placés : une situation préoccupante

Journée Mondiale de la femme  :
Discours de la représentante des etudiants comoriens en egypte 2004
Discours Melle Koubrat Ahmed BOURHANE 2003
Discours M. Nourdine MOHAMED 2003

Le Réseau National Femmes et Développement

Journée de la Femme 2009 : les mariages forcés aux Comores
 
Les Traditions
les grands mariages - généralités 

Le déroulement du Grand Mariage

La terminologie du Grand Mariage 

Les fiancailles et le Grand Mariage 

Le Grand Mariage, une valeur sure qui perdure 

Discussions sur le Grand Mariage, son utilité, son coût, les équilibres et déséquilibres économiques qu'il engendre

Le Grand Mariage de l'indignité par Soeuf Elbadawi

le masque de beauté 

les vêtements

 
Les Jeux Traditionnels
le jeu du Mraha  
 
L'organisation de la cité
les places publiques ou Bangwe

Places Publiques vues par l'UNESCO
Public Places as seen by UNESCO
 
Les Comoriens en France et ailleurs

La Place des jeunes issus de la diaspora

Coutumes et société de consommation
 
Polygamie : Vivre avec deux femmes à la Réunion
 

Société et tradition aux Comores

La Famille

 
La famille
La vie familiale aux Comores n'est pas toujours facile à cause du divorce et de la polygamie. Les enfants souffrent quand ils ne peuvent pas voir leur père souvent. En plus ils ne peuvent pas se confier à leurs parents, ils ne peuvent pas raconter leurs petits secrets ni à leur père ni à leur mère. Tout ça parce qu'on ne les a pas habitués dès le début. Il feront pareil avec leurs petits frères et soeurs ou plus tard quand ils seront parents.

Du fond de leurs coeurs, les parents et les enfants s'aiment beaucoup mais n'osent pas se l'avouer. Ils se prouvent leur amour : les parents en offrant des cadeaux aux enfants et ces derniers en respectant leurs parents.

 Le comportement des enfants

Le comportement des enfants comoriens est bon, bien que l'Etat ne se soucie pas de leurs droits. Il y a très peu de délinquants.

A quatre ans ils vont à l'école coranique puis à l'école laïque. A 9 ans, les filles apprennent à préparer le repas, repasser le linge, faire la vaisselle, etc... Tous les jours en sortant de l'école, les filles s'occupent des tâches ménagères et partent chercher des fagots. A 12 ans, les garçons se construisent une petite cabane. A partir de ce moment ils ne dorment plus chez eux. Ils commencent alors à avoir un comportement bizarre envers leurs parents car ils se prennent pour des grands.

C'est plus dur pour les enfants de paysans. Dès trois ans, ils accompagnent leurs parents aux champs. A 5 ans ils commencent à grimper aux cocotiers et apprennent à cultiver la terre.

 La pauvreté

Chez moi on souffre beaucoup du manque d'argent. Notre maison est en ruine, il n'y a pas d'eau alors je dois aller la chercher très loin. Mes amis font des études dans des écoles privées mais moi je ne peux pas... Je voudrais avoir une bonne vie mais c'est la souffrance. Si nous avions un peu d'argent ces problèmes disparaîtraient. Nous aurions une nouvelle maison avec l'eau courante, je vivrais bien, je marcherais bien, je jouerais bien et je mangerais bien.

Comment devient on riche ?

Le mariage

 Le mariage est l'union d'un homme et d'une femme devant le cadi, chef religieux, qui est aussi chargé de rendre la justice dans certaines affaires. On se marie pour avoir une compagne ou un compagnon de vie mais aussi pour faire des enfants qui seront capable de vous remplacer efficacement le jour où vous ne pourrez plus exercer.

Plusieurs cérémonies ont lieu au cours du mariage. Elles ont pour nom barazandzé, bana harousse, bibi harousse. Les époux sont placés en hauteur et les invités leurs rendent hommage. On assiste aussi au Tari : les femmes vêtues de la même manière chantent et dansent au rythme des tambours. L'assistance vient éponger leur transpiration avec des billets de banque qui sont ensuite rassemblés dans un coffre au centre du cercle formé par les femmes.

Pourquoi le mariage est important ?

Le mariage assure une certaine fidélité. La fidélité est importante pour éviter la propagation des MST. Un proverbe dit : il ne faut jamais abandonner sa vie aux mouches.

 

La différence entre le garçon et la fille dans la famille

 A la maison, il existe une grande différence entre les filles, surtout la fille aînée et les garçons.

Le garçon doit se débrouiller, à l'age de 8, 11 ans pour se construire une petite maison (vala) avec deux ou trois de ses camarades.

La fille, elle, reste à la maison, mais elle est très surveillée à partir de la puberté. Elle n'a pas le droit de tresser ses cheveux ou de se faire belle sans une raison précise. La raison est qu'elle doit conserver sa virginité pour le grand mariage et ne pas traîner avec les garçons de son âge.

En contre partie, la fille a beaucoup d'avantages. Son frère, son père et son oncle doivent tout faire pour lui construire une belle maison meublée, les champs de la famille lui sont réservés ainsi qu'à son futur époux lors du Grand Mariage.

De nos jours les choses changent, certaines familles n'arrivent pas à surveiller leur fille (les vieux parents par exemple), d'autres parents réfléchissent au bonheur de leur fille. S'ils la forcent à se marier avec un homme qu'elle n'aime pas elle pourrait se tuer ou s'en aller. Je crois qu'il faudrait laisser les enfants plus libres.