Chambre de commerce UCCIA Comores

De Comores-Online Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Logo UCCIA.png

L’union des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture (UCCIA) représente l’ensemble des entreprises des trois îles Autonomes. Trait d’union entre les pouvoirs publics et le monde économique, l’UCCIA est l’interprète de toutes les entreprises. Institution publique à caractère professionnelle, l’UCCIA joue le rôle d’interface entre le secteur privé et les pouvoirs publics.

L’Union des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture, chargée d’une mission essentielle d’appui au secteur privé, est une institution créée par la loi N°95-001 /AF du 23 juin 1995.

L'UCCIA possède un site Internet complet : http://www.uccia-comores.com

Sa page facebook : https://www.facebook.com/UCCIA-Comores-679747185442115


UCCIA/CCIA - Le Ministère des Finances s’engage enfin : https://mlimengu.com/2014/05/15/ucciaccia-le-ministere-des-finances-sengage-enfin/ Dans le conflit qui oppose le Président de l’Union des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture (UCCIA), Fahami Thabit à la Présidente de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture (CCIA), Fatouma Nassor, le Ministère de tutelle a enfin pris une décision, conformément à la loi qui lui confie un pouvoir de substitution en cas de crise.


Chambres régionales CCIA

L'UCCIA regroupe trois chambres régionales : une chambre de commerce à Anjouan, une à Mohéli et une à Moroni.


Dans le conflit qui a opposé le Président de l’Union des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture (UCCIA), Fahami Thabit à la Présidente de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture (CCIA), Fatouma Nassor, le Ministère de tutelle a enfin pris une décision, conformément à la loi qui lui confie un pouvoir de substitution en cas de crise : https://mlimengu.com/2014/05/15/ucciaccia-le-ministere-des-finances-sengage-enfin

CCIA : coordonnées

Anjouan : http://uccia-comores.com/index.php?id=59


Mohéli : http://www.uccia-comores.com/index.php?id=60


Grande-Comore : http://www.uccia-comores.com/index.php?id=58

Son blog : http://ccia-ngazidja.blogspot.fr

Élections 2016

http://lagazettedescomores.com/soci%C3%A9t%C3%A9/les-%C3%A9lections-des-ccia-r%C3%A9gionales-fix%C3%A9es-au-29-septembre.html

"Élections Ccia à Ndzuani. Trois groupes concurrents" (Al-Watwan 2016 ) : http://www.alwatwan.net/index.php/nation/13859-elections-ccia-a-ndzuani-trois-groupes-concurrents

Le président de l'UCCIA

Le Gouvernement comorien a constaté la fin du Mandat de M. Fhamy THABIT, comme Président de l’Union des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture des Comores le 23 mars 2016. A cet effet, Madame Sitti Kassim, Ministre des Finances, de l’Economie, du Budget et du Commerce Extérieur, Chargé des Privatisations a nommé M. Ahmed Ali Bazi Président de l’UCCIA par Intérim.

Historique de l'institution

Source : http://www.uccia-comores.com

Depuis sa création en 1948 jusqu’au début des années 80 la Chambre de commerce (dont les activités avaient été suspendues entre le 14 avril 1976 et le 17 octobre 1978 par le pouvoir « révolutionnaire ») accomplissait grosso modo quatre types d’activités :

- Veiller à la régularité des approvisionnements du pays notamment en ce qui concerne les mouvements des navires desservant l’Archipel qui, en même temps servaient à l’exportation des produits de rente disponibles ;

- S’occuper de la manutention portuaire, de la gestion des entrepôts et du batelage(communication des navires entre eux et avec la terre) ;

- Faire du lobbying auprès des pouvoirs publiques notamment les facilités administratives et le paiement des factures des entreprises fournisseuses des administrations publiques. Pendant la période de l’autonomie interne il était arrivé que la Chambre invite un ministre et/ou le député à l’Assemblée nationale française et/ou un des hauts représentants de la Métropole aux réunions de l’Assemblée consulaire pour avoir des explications sur des mesures prises ou le retard mis à honorer les factures des entreprises fournisseuses !

- Faire de la formation professionnelle. Cette activité se limitait en fait à l’initiation à la comptabilité, aux taches de secrétariat en particulier à la dactylographie. La Chambre elle-même avait des difficultés à trouver des gens formés à employer.

Les mutations intervenues au niveau des statuts au début des années 1990 se sont accompagnées de mutations au niveau des missions. Il y a eu un approfondissement et une diversification. Les activités développées tournent autour de cinq grandes missions :

- La mission d’assistance aux entreprises en termes de formation, d’information et de promotion avec la mise en place en mai 1993 d’un guichet « I.B.C » (International Business Center) qui était chargé d’offrir des services aux entreprises tels que : Information,communication, documentation, secrétariat, accueil de hôtes, organisation de réunions, etc.Plus tard au début des années 2000 il sera mis en place à la CCIA Ngazidja un Service d’appui aux entreprises ;

- La mission de formation : Des partenariats sont établis avec des organismes au niveau national comme l’Office de Formation Technique et Professionnelle, le CASP (Centre d’Appui au Secteur Privé), le CNAC (Centre National de l’Artisanat des Comores),l’ENAC (Ecole Nationale d’Administration et de Commerce), etc. et avec des institutions extérieures comme la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Réunion, La Concession portuaire de la Réunion,le PRIDE (Programme Régionale d’Intégration et de Développement des Echanges) de la C.O.I, Le Corps de la Paix (américain) en novembre 1992 pour l’enseignement de l’anglais, etc. En 1995 et 1996 des cours de commerce et de gestion sont organisés en partenariat avec l’Alliance Franco-comorienne. En 2002 l’UCCIA organise une formation en alphabétisation fonctionnelle en partenariat avec le CNAED (Centre Nationale d’Alphabétisation et d’Enseignement à distance et l’OFTP ;

- La mission d’information avec la création en mai 1992 de la « Lettre mensuelle d’information de l’UCCIA » remplacée plus tard (1994) par la publication « Le Courrier de l’UCCIA ». Depuis 2009 un département chargé de la communication a été mis en place. Parmi les outils d’information déjà mis en place il y a la création d’un site web ;

- La mission de promotion qui se matérialise par l’accompagnement d’opérateurs économiques à la participation à des foires internationales et régionales ;

- La mission de gestion des équipements portuaires en l’occurrence les magasins d’entreposage et les terre-pleins. C’est une mission que la Chambre a assumé jusqu’en 2004.

- La mission consulaire qui a permis d’améliorer au fil des années le partenariat avec les pouvoirs publiques et les organisations consulaires étrangères et internationales.

Textes de loi

Source : http://www.droit-afrique.com/pays/comores/#documentation

Loi n°1995-11 du 23 juin 1995 portant statut des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture : Fichier:Comores-Loi-1995-chambres-de-commerces.pdf

Décret n°2000-62 portant administration provisoire des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture (CCIA) et de l’Union des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture (UCCIA) : Fichier:Comores-Decret-2000-fonctionnement-des-chambres-de-commerce.pdf