Monnaie

De Comores-Online Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Parité actuelle : 75 KMF = 1 FRF // 1 EUR = 491,96775 KMF.

Conversion Franc comorien - Euro : cliquez ici http://www.comores-online.com/mwezinet/economie/euroconv.htm


Comores indépendantes

La monnaie : le franc comorien

Les pièces et billets de banque des Comores depuis les origines - visitez notre rubrique Collections (numismatique) : http://www.comores-online.com/portal/fr/collections

Le franc comorien expliqué par Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Franc_comorien

Parité

Avant la dévaluation de 1994 : 50 KMF = 1 FRF.

Le 11 janvier 1994, le franc comorien subit une dévaluation de 33 % : 75 KMF = 1 FRF // 1 EUR = 491,96775 KMF. A noter que les francs CFA ont subi une dévaluation de 50 % le même jour.

La zone franc

La zone franc est constituée de zones géopolitiques où sont utilisées des monnaies qui étaient autrefois liées au franc français (anciennes colonies ou territoires d'outre-mer) et sont aujourd'hui liées à l'euro par un système de parité fixe garanti par le Trésor français. Les Comores en font partie.

Présentation de la zone Franc (Banque de France) : https://www.banque-france.fr/eurosysteme-et-international/zone-franc/presentation-de-la-zone-franc.html

Informations détaillées sur les institutions de la zone Franc et leur fonctionnement - Notice de la Banque de France (avril 2002) : Fichier:Lazonefranc.pdf


Dans le cadre de la Convention signée entre la Banque de France et le Ministère de l’Économie, la Banque de France rédige, en collaboration avec la BCEAO, la BEAC et la BCC, le Rapport annuel de la Zone franc.

Les rapports des Comores et autres pays sont téléchargeables à l'adresse suivante : https://www.banque-france.fr/eurosysteme-et-international/zone-franc/rapports-annuels-de-la-zone-franc.html

Banque de France - rapport 2015 sur les Comores (situation économique et financière) : Fichier:5 ZF2015 COMORES-Situation-économique-et-financière.pdf

Banque de France - rapport 2001 sur les Comores : Fichier:Bdfrance2001p4 como.pdf et Fichier:Bdfrance2001bcccomo.pdf

Institut d'Émission : la Banque Centrale des Comores (BCC)

Logo 03 BCC.png
Bcc 01.jpg

Le site Internet de la Banque Centrale des Comores : http://www.banque-comores.km

La BCC est sur Linkedin : https://www.linkedin.com/company/banque-centrale-des-comores

Emploi - La BCC recrute : http://www.banque-comores.km/index.php?page=recrutement-et-stage

Entretien avec le Gouverneur de la Banque Centrale, Mzé Abdou Mohamed Chanfiou - « Il faut plus de transparence entre les banques et leur clientèle » - Al-Watwan 2015 : http://www.alwatwan.net/index.php/nation/12665-entretien-avec-le-gouverneur-de-la-banque-centrale-mze-abdou-mohamed-chanfiou-il-faut-plus-de-transparence-entre-les-banques-et-leur-clientele

Statuts et objectifs

Les nouveaux statuts (2010) : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2010/12/9/MAEJ1030071D/jo

Conformément à l'article 6 de ses statuts, la Banque centrale, seule autorité monétaire de l'Union des Comores, définit et met en œuvre la politique monétaire et garantit la stabilité de la monnaie de l'Union des Comores. Sans préjudice de cet objectif, elle apporte son soutien à la politique économique du Gouvernement. La politique monétaire doit également permettre de respecter un niveau d'avoirs extérieurs qui soit compatible avec l'accord de coopération monétaire signé avec la France.

Le rapport annuel de la BCC

La Banque Centrale des Comores publie chaque année un rapport annuel sur la situation économique, financière et monétaire des Comores pour l'année écoulée.

Il est disponible (2005 à 2014) en téléchargement à l'adresse suivante : http://www.banque-comores.km/index.php?page=le-rapport-annuel

Historique

Texte extrait de la page http://www.banque-comores.km/index.php?page=histoire

Bâtiment de la Caisse Centrale, Moroni, 1966.

La Banque de Madagascar et des Comores assurait le service de l'émission monétaire jusqu'au 21 décembre 1973, date à laquelle ce privilège lui a été retiré avec la promulgation de la loi N°73-1128.

Le 31 décembre 1974, l'Institut d’Émission des Comores fut crée, son siège social a été fixé à Moroni et son siège administratif à Paris.

Le 2 janvier 1975, une convention précisant les modalités du transfert du service d'émission des billets et des monnaies métalliques à l'Institut d’Émission des Comores a été signée entre le Ministre de l'économie et des finances des Comores et le Secrétaire d’État aux départements et territoires d'outre-mer.

Le 30 mai 1975, le décret N° 75-443 a fixé au 1er juin 1975, la date de prise en charge du service de l'émission monétaire par l'Institut d’Émission des Comores et mis fin au privilège d'émission de la Banque de Madagascar et des Comores.

L'accession des Comores à l'indépendance, le 6 juillet 1975, s'est accompagnée du maintien du privilège d'émission de l'Institut d’Émission des Comores auquel la Banque Centrale des Comores a succédé le 1er juillet 1981.

Mayotte

Histoire monétaire de Mayotte

Source : http://www.iedom.fr/mayotte/presentation/le-mot-du-directeur-101.html

L’histoire monétaire de Mayotte est particulièrement riche, plusieurs institutions s’étant succédé :

- En 1946, lorsque l’archipel des Comores obtient le statut de territoire d’outre-mer, les mêmes signes monétaires que ceux en circulation à Madagascar sont utilisés, le franc CFA. La loi du 29 mars 1950 étend le privilège d’émission de la Banque de Madagascar au territoire des Comores. Celle-ci devient la Banque de Madagascar et des Comores. La parité du franc CFA est fixée initialement à 100 francs CFA pour 170 francs métropolitains, puis à 100 francs CFA pour 200 francs métropolitains après la dévaluation de ce dernier le 18 octobre 1948.

- Après l’indépendance de Madagascar et la création du franc malgache, l’Institut d’émission malgache prend, le 1er juillet 1963, la relève de la Banque de Madagascar et des Comores et continue d’émettre pour les Comores des billets en franc CFA surchargés « COMORES ».

- Le décret du 31 décembre 1974 transfère le privilège de l’émission à l’Institut d’émission des Comores.

- A la suite du référendum du 8 février 1976 par lequel la population de Mayotte se prononce pour un rattachement à la France, le franc français remplace le franc CFA (décret du 19 février 1976). L’IEOM est désigné pour mettre en circulation les billets de la Banque de France. Les monnaies métalliques sont délivrées aux guichets du Trésor public. En 1976, l’IEOM procède donc à l’échange des billets en francs CFA de l’Institut d’émission des Comores contre des billets de la Banque de France, de même que le Trésor échange contre ses propres pièces celles qui circulaient précédemment dans l’île.

- Enfin, le 1er janvier 1999, l’IEDOM prend le relais de l’IEOM. Et, bien entendu, c’est l’IEDOM qui procède en 2002 à la mise en circulation de l’euro.

IEDOM : Institut d'Émission des départements d'outre-mer

L'Institut d'émission des départements d'outre-mer (acronyme IEDOM) est un établissement public français chargé de l’émission monétaire dans les départements d'outre-mer et les collectivités d'outre-mer.

Iedom logo.png

Son site Internet : http://www.iedom.fr/iedom/

Sa page sur Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_d%27%C3%A9mission_des_d%C3%A9partements_d%27outre-mer

L'agence de Mayotte

Installée à Mayotte depuis 1976, l’agence était implantée en Petite-Terre et faisait partie du réseau de l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM). Elle a été déplacée à Mamoudzou en 1990 et a intégré le réseau d’agences de l’IEDOM peu avant l’introduction de l’euro.

Pour en savoir plus ... http://www.iedom.fr/mayotte

"Mayotte - l’IEDOM présente le bilan économique du département" - 2016 : http://www.linfo.re/ocean-indien/mayotte/692631-mayotte-l-iedom-presente-le-bilan-economique-du-departement

"IEDOM - « Il est urgent de relancer la commande publique pour donner une nouvelle impulsion à l’économie de Mayotte. »" - 2015 : la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/iedom-il-est-urgent-de-relancer-la-commande-publique-pour-donner-une-nouvelle-impulsion-l-economie-de-mayotte-381679.html

Rapports annuels IEDOM de Mayotte

Ces monographies présentent de façon détaillée la situation économique et financière de chaque département et collectivité, au travers de données chiffrées et d’analyses sectorielles sur des séries de moyen et long terme.

A télécharger ici (rapports 2004 à 2015) : http://www.iedom.fr/mayotte/publications/rapports-annuels-85

La lettre mensuelle de l'IEDOM Mayotte

Ce document de quatre pages à parution mensuelle regroupe, d’une part, des informations nationales communes afférentes au secteur bancaire, à la monnaie, d’autre part, des informations relatives aux activités de place de l’Institut et aux principaux acteurs économiques et financiers de chaque agence.

A télécharger ici (les 24 derniers mois) : http://www.iedom.fr/mayotte/publications/la-lettre-de-l-iedom/

La lettre de l'IEDOM, agence de Mayotte - n° 174 (mars 2010) : Fichier:Iemayotte01032010.pdf